Nancy/Grand Est – Lancement de l’association « M’as-tu vu ? Actrices et acteurs du grand Est».

Il s’agit d’un projet que l’actrice Aurélie Palovitch a monté, pas à pas, depuis deux ans. Le moment pour le présenter a été bien choisi grâce à la cérémonie d’ouverture du 28 e Festival du film de Nancy

Les comédiennes ont présenté le collectif lors de la soirée de lancement du "Festival international du film de Nancy" (Photo Alain Reynders)

Aurélie Palovitch, une actrice nancéienne appréciée dans les Vosges

L'actrice a été cette présentatrice attachante de l’émission "Jardins de chez nous" qui a été diffusée depuis janvier 2022 sur Vosges TV. Par cette émission très suivie, elle est entrée dans le quotidien des Vosgiens.

Mais on ne peut réduire sa présence cinématographique et télévisuelle à ce seul succès. On l’a vue, également, dans « La mort de la cour d’or » de Patrick Basso (2015) « Marie-Antoinette les derniers secrets d’une Reine » de Daniel Albin, « le Bruit des trousseaux » de Philippe Claudel (2020), dans la série télévisée « Face à face » de Julien Zidi et July Hygreck (2021), « Sage Homme » de Jennifer Devoldere (2021) et en attente de diffusion dans la série Walkyries de Yvan Fegyveres pour TF1 Elle a aussi tourné dans 12 courts-métrages et joué dans différentes pièces de théâtre. Bref, une artiste qui a déjà acquis de l’expérience et qui compte ne pas s’arrêter en si bon chemin…

Fiona Sestito, Aurélie Palovitch et Claire Verley ont présenté le Collectif "Mas-tu vu?" (Photo Alain Reynders)

Création d’un collectif pour sensibiliser le monde du 7e art

Lors de son lancement ce vendredi 26 août, Aurélie Palovitch, la présidente, entourée de Fiona Sestito et Claire Verley des comédiennes de Metz et Strasbourg (Claire Verley est aussi secrétaire adjointe de « M’as-tu vu ? »), a rappelé ce qu’elle a, par ailleurs, résumé sur les réseaux sociaux : « Les Actrices et les Acteurs du Grand Est se sont fédéré au sein d'une nouvelle association intitulée "M'as-tu vu ?" Celle-ci a pour ambition de devenir le plus grand collectif de comédiennes et comédiens professionnel·le·s du Grand Est évoluant dans les secteurs de l'audiovisuel, du cinéma et du spectacle vivant. L'association s’est fixé plusieurs objectifs : partager les savoirs, questionner le métier, favoriser l’entraide au sein de ce réseau de professionnels, créer des partenariats institutionnels et artistiques, représenter ce corps de métiers sur un maximum de manifestations (festivals cinéma ou théâtre, salons, rencontres professionnelles)... Pour l'occasion, « M'as-tu vu ? » propose trois soirées de lancement en Grand Est : • NANCY vendredi 26 août à 19h30, lors de la Cérémonie d'ouverture du Festival international du film de Nancy sur le site du Théâtre de la Manufacture, puis à la Salle Sadoul attenante pour un temps d'échanges et de rencontres. • STRASBOURG mardi 30 août à partir de 18h00 au Blue Moon Café pour un temps d'échanges et de rencontres. • METZ mercredi 7 septembre à 14h30 pour une conférence de presse au Club de la Presse, puis au bar Les Vedettes à partir de 18h00 pour un temps plus convivial. À la manière des associations professionnelles de producteurs (APAGE), d'auteurs (Safire Grand Est) et de techniciens (Les Kinotechniciens Grand Est) en Grand Est, l'Agence culturelle Grand Est et notamment son Bureau d'accueil des tournages travaillera à accompagner au mieux ce nouveau réseau qui manquait jusqu'alors au sein de la filière cinéma et audiovisuelle. » a précisé Aurélie.

Des vosgiens dans l'assistance

Pour la soirée de Nancy, quelques vosgiens ont fait le déplacement pour soutenir le projet de la comédienne. On y a retrouvé Aurore Humbert responsable de programmation chez Vosges TV, Thibaut Londiche, ingénieur du son et chargé de production chez Vosges TV, Laëtitia Reynders, la romancière d’Eloyes mais aussi différentes personnalités du monde du cinéma.

Aurélie Palovitch et Laëtitia Reynders écrivaine vosgienne

Un collectif amené à s’étoffer

Le collectif est donc, essentiellement, réservé aux comédiens professionnels et compte, à ce jour, 11 adhérents. Nul doute que leur nombre va sensiblement augmenter dans les semaines à venir. La présidente a rappelé qu’il était également ouvert aux sympathisants. Une association à soutenir, sans modération. Alain Reynders

483 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr