Vosges – La préfecture a décidé de réagir face au fléau des rodéos urbains

Cette pratique dangereuse et illégale, de conduire ces deux-roues, a déjà trouvé plusieurs épilogues meurtriers dans l’hexagone. Alors que ceux-ci ont tendance à proliférer sur le territoire, la préfecture des Vosges a voulu réagir.


Marre de ces rodéos sauvages !

C’est la réaction de 99 % de la population face à ce fléau. Cette pratique dangereuse exercée par des jeunes immatures, souvent inconscients des conséquences qui pourraient en découler est aussi dénoncée par les motards, les vrais…


Illustration sur la page facebook "Gazzzzz" - 74.000 abonnés


« Ces gusses qui font n’importe quoi sur une moto, ne représentent pas les motards. Ce sont des abrutis qui jouent avec leur vie et celles des gens » a rappelé José un membre de la page "Gazzzzz" qui compte 74.000 abonnés.

Des contrôles plus stricts et plus fréquents

Se ralliant aux directives du ministère de l'Intérieur à propos des rodéos urbains, le Préfet Yves Seguy, a sollicité les forces de l’ordre pour décupler les contrôles dans les secteurs et axes les plus exposés. Les autorités ont relevé les créneaux horaires où ces incivilités sont les plus fréquentes et sont prêtes à s’adapter à tout changement afin de sévir efficacement.

Des méfaits condamnés par le code

Rappelons que selon les articles L 2361 et suivants du code de la route, les contrevenants risquent 1 an de prison, 15.000 euros d’amende et dans tous les cas : confiscation du véhicule

328 personnes contrôlées entre le 12 et 21 août

Ce sont 42 opérations qui ont été mises en place pour 328 personnes contrôlées. Quarante d’entre-elles ont été verbalisées et 6 véhicules ont été saisis.

Les forces de police ont averti de l’intensification des contrôles durant les semaines à venir.

À bon entendeur…

Alain Reynders

57 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr