top of page

Remiremont - Les rituels du deuil en question

Le temple protestant de Remiremont ouvrira ses portes le jeudi 31 Mars prochain à 20h30 pour accueillir toutes les personnes intéressées par les explications didactiques sur les rituels du deuil dans les religions monothéistes.


La « Lumière » le symbole universel par excellence

Les membres du Groupe Interreligieux se sont une nouvelle fois réunis le mardi 8 Février dernier pour préparer la soirée du jeudi 31 Mars prochain qui se déroulera au temple protestant situé 3 Place Mesdames, à Remiremont (bâtiment accolé à l’Hôtel de Ville). Cette réunion de travail a d’abord débutée par une réflexion et des échanges sur la « Lumière », un thème universel, présent dans toutes les religions.

Représentant la communauté musulmane, le Dr Mabrouk Bengrina avait apporté des dattes parce que celles-ci, et en particulier la qualité Deglet Nour, ont une peau très fine permettant de laisser passer la lumière. Sa couleur est claire, dorée et translucide, son noyau est petit : lorsque la datte est placée devant une source de lumière, le noyau transparaît. Parce qu’elle descend du ciel, la lumière occupe souvent une place primordiale dans les religions. Il en va de même pour l’islam, où la symbolique de la lumière trouve son origine dans le Coran.

Pour la communauté juive, Léon Sibéoni, a parlé de la Menora : Chandelier à sept branches construit pour orner le Temple de Jérusalem. Les flammes représentent la présence de Dieu. Puis il a rappelé la Fête des Lumières De Hanouka : fêter la victoire de la lumière sur les ténèbres, au sens propre comme au sens figuré. Pour célébrer le miracle de la fiole d'huile, la coutume veut que l'on allume une bougie par jour de fête, ce qui fait un total de huit bougies. Le récit de Hanoukka se déroule en Palestine, alors que deux miracles surviennent : les miracles surnaturels de la minuscule fiole d’huile qui dura huit jours et la victoire miraculeuse d’une poignée d’individus contre un grand nombre d’ennemis.

Dans la tradition chrétienne : le Christ est la “Lumière du monde”, cette lumière dans laquelle Dieu vient de l’extérieur pour nous rejoindre. Cette lumière qui grandit, période de l’Avent : allumer une bougie chaque dimanche jusqu’à Noël, à la naissance de Jésus. Pour les catholiques le 2 Février, la Chandeleur, est une fête de la lumière. On avance vers la lumière, Jésus est reconnu comme la lumière. A Pâques, la veillée pascale avec un feu nouveau. Le nouveau cierge pascal qui symbolise le Christ ressuscité est allumé avec une flamme provenant de ce feu. Puis la lumière est transmise à chaque fidèle. L’un des symboles des protestants Réformés est le buisson ardent. Selon le récit de l’Exode, le buisson était en feu, mais n'a pas été consumé par les flammes. Pour les protestants, la lumière qui grandit jusqu’à la naissance du Christ est la lumière du monde.

Les rituels du deuil dans les trois religions monothéistes

C’est donc au temple protestant de Remiremont que se tiendra la soirée débat le jeudi 31 Mars à 20h30 consacrée au rituel du deuil dans nos religions monothéistes : chrétiens, juifs et musulmans. Le programme en résumé : accueil par Valérie Mitrani, pasteur de la communauté protestante (Eglise Réformée) – chaque représentant des religions concernées décrira le rituel du deuil dans sa propre religion puis les participants ne manqueront pas d’échanger sur le thème en question.

Nul doute que cette soirée dédiée aux différents rituels du deuil en intéressera plus d’un !

Jean-Claude Bigorne

25 vues0 commentaire

Comments


Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page