top of page

France – La bande dessinée « Natacha hôtesse de l’air » adaptée au cinéma.

Elles ne sont pas nombreuses les Bd adaptées au cinéma. Celle de « Natacha » était pressentie depuis quelques années. 2024, sera donc son année.


Rencontre avec les loyas Alain et Laetitia Reynders, qui connaissent bien le dessinateur François Walthéry, belge et liégeois comme eux


On ne le sait peut-être pas vraiment, mais Alain Reynders, directeur d’Actuvosges, est un passionné de Bd, collectionneur et il suit les aventures de François Walthéry depuis 1978.

Rappelons que le couple est originaire de la région liégeoise et a rencontré très souvent François Walthéry durant leur vie en Belgique.

« François, je le suis depuis que je suis ado. J’aime bien sa série Natacha et, plus jeune, j’écumais toutes les séances de dédicaces où il venait. L’époque était différente d’aujourd’hui et il n’était pas rare de se retrouver à une poignée de bédéistes en compagnie des dessinateurs, très accessibles et avec qui on buvait une ou plusieurs bières (Restituons le contexte : nous sommes en Belgique et à Liège de surcroît.) et avec lesquels nous échangions sur les Bédés du moment. » a expliqué Alain.

François et ses amis au Café Braham à Cheratte, son QG (Photo Alain Reynders)

Un dessin sur un bout de table pour "faire plaisir" (Photo Alain Reynders)

François Walthéry n’est pas le dernier à faire des blagues et à prendre la vie du bon côté et pour ses fans, parmi lesquels Alain, cela a toujours été un plaisir que de le rencontrer. Alain a même été membre du Club « Oufti les amis de François Walthéry » jusqu’à sa venue en France.

Un dessinateur qui aime partager sa passion et son temps

Peu importe où on le croise, François est toujours favorable pour faire un petit croquis sur un bout de papier, sur une nappe de table ou un carton de bière.

« C’est un bon vivant comme on le dit à Liège. Des anecdotes avec lui, j’en ai beaucoup. Comme celle où lors du Salon du livre de Mons (Mon’s Livre) en 2013, nous nous sommes retrouvés, finalement, entre liégeois à écluser les tonneaux de Jupiler du bar VIP. On riait tant et plus des souvenirs narrés avec verve par François que nous ne nous étions pas rendus compte que nous n’étions plus qu’une poignée dans la salle en compagnie du barman qui attendait patiemment la fin de nos palabres et délires pour mettre la clef sous la porte."

  La fameuse soirée de 2013 à Mon's Livre (Photo Alain Reynders)


"Il y a aussi les beaux gestes et l’altruisme de François : lorsque Laetitia a créé en 2013 son livre pour enfants Valentin & Valentine, ce dernier l’a, par amitié, chapeautée, parrainée en lui dessinant un ex-libris d’exception qu’il lui a offert et qui a été tiré, signé et numéroté à 250 exemplaires par François et Laëtitia. C’est aussi cela, François Walthéry. C’est bien plus qu’un dessinateur, c’est un « Monsieur » avec un grand « M » a précisé Alain. Et Laetitia de surenchérir « Je débutais dans la littérature et le livre jeunesse et ce soutien m’a touchée. Je lui en suis vraiment reconnaissante ".

Laetitia, Alain et Lara Reynders en compagnie de François Walthéry lors de la soirée de signature des 250 exemplaires des ex-libris collectors, au Café Braham de Cheratte.



François Walthéry, c’est aussi 5 millions de BD vendues

Pour beaucoup, il reste un des derniers monstres sacrés de la BD belge encore en activité avec Willy Lambil (les Tuniques bleues). Il n’est donc pas étonnant que des scénaristes aient souhaiter adapter cette BD en long-métrage.


« Le casting est impressionnant, Adjani, Luchini, Camille Lou, Elsa Zylberstein… Le choix de Camille Lou pour incarner Natacha, ne me choque pas, mais pour rester dans l’esprit belge, j’aurais apprécié, tout comme François d’ailleurs, de voir le rôle revenir à Virginie Efira. Un autre petit regret est que rien ne se passera à Liège, et qu’apparemment une partie du film est tournée en région parisienne depuis le 27 mai, puis ce sera dans les Hauts-de-France, en région PACA et en Italie. Le clin d’œil aurait pourtant été sympa. Espérons que l’esprit Natacha sera conservé » a précisé Alain.

Laetitia Reynders et François Walthéry à Liège (Photo Alain Reynders)

François et ses personnages dans un livre, lui consacré, par Jean Jour, journaliste liégeois

Le synopsis du film :

L'histoire suit Natacha qui, "depuis toute petite, rêve de devenir hôtesse de l'air pour s'affranchir des contraintes d'une époque où les femmes sont censées rester à la maison. Alors que son rêve est sur le point de devenir réalité, elle se retrouve contre son gré dans une aventure sur les traces d'une bande de voleurs qui a volé la Joconde."


L'album n° 7 de Natacha en guise d'inspiration

Le dessinateur belge est connu non seulement pour ses 23 albums de Natacha (le 24e est prévu fin 2024.), mais aussi pour sa série « Le P’tit bout de chique », « Le vieux bleu » (Et ses traductions en wallon liégeois) , « Rubine », « Tchantchès, gamin des rues » (la célèbre marionnette liégeoise) "Les aventure de Jacky et Célestin", "Pipo"…. Le métrage va s’inspirer de l’album n°7 « Natacha, l'hôtesse et Mona Lisa »


Cette adaptation a été co-écrite par Noémie Saglio, assistée de Laurent Turner. Le film, est une production de Newen Studios, TF1 Studio, Daï Daï Films, Tf1 Films Productions, Pictanovo et Pathé On a aussi appris que TF1 et Netflix en ont acquis les droits de diffusion. Sortie attendue pour le 02 avril 2025

À suivre avec beaucoup d’intérêt.

Actuvosges

78 vues0 commentaire

Comentários


Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page