top of page

Epinal - Des Jokers et du chocolat à la remise des prix du magazine "Lumières en Arts"

Un endroit cossu, discret tapi à l’arrière de la Basilique, dans un recoin de l’historique rue du Chapitre : c’est en ce lieu que les dirigeants du magazine « Lumières en arts » ont jeté leur dévolu pour remettre leurs prix « Joker »

Daniel Visse, Denis Blum, le lauréat et Benoît Jourdain, Vice Président du Conseil Départemental (Photo Alain Reynders)

"Lumières en arts", un magazine 100 % numérique

« Lumières en arts est ce magazine 100 % numérique créé en 2014 et qui depuis a traité de l’actualité diverses de nos régions en mettant principalement l’accent sur le culturel, l’insolite, l’artisanat et le côté épicurien du Lorrain.

Cette année, Gilles Gosserez, responsable du secteur éducation et jeunes publics, a souhaité mettre en avant différentes personnes trouvées par leurs dénicheurs de talents et en a profité pour présenter son équipe, dans laquelle on a eu le plaisir de retrouver Bernard Visse, Président du Prix Erckmann-Chatrian mais aussi le créateur des Imaginales et responsable de la rubrique « Livres » dans le magazine, Cyril Castanie responsable communication et évènementiel, Justine Wacrenier et Sarah Gioria.


Gilles Gosserez a présenté l'équipe de "Lumières en Arts" (Photo Alain Reynders)

Des pépites dénichées en commençant par la fève de cacao

Cette équipe a eu le nez fin en se laissant guider vers le « laboratoire » du chocolatier « Fred » de Golbey. Ce dernier est un artiste dans sa spécialité et a convaincu les palais les plus difficiles. En plus de son art Fred a de l’imagination. Dans un projet un peu fou, il a suivi l’idée d’un ami, Jean-Lou George, un écrivain en herbe qui en mal de kilomètres pédestres durant le confinement, s’est lancé à l’assaut de son premier livre. Mais quel rapport direz-vous ? C’est que Jean-Lou est un fin gourmet et un amateur des bons chocolats. Il a confié que lorsqu’il lit, il aime déguster ces mets. Dès lors il s’est découvert une inspiration, un peu macabre certes, d’insérer, dans un roman en cours d’écriture une boîte de chocolats comptant parmi les pralines, un doigt humain. Il en a parlé à son ami chocolatier et ensemble, les compares ont décidé de concrétiser la chose et de transformer ces mots en une boite de pralines comprenant également des doigts chocolatés à vendre en lot avec le livre. Le concept a été créé par les deux amis et a plu à la clientèle. Une anecdote qui a amusé l’assemblée.

"Juste un doigt de chocolat" (Photo Alain Reynders)


Entretemps, Fred pour les intimes a été remarqué par le magazine qui a décidé de lui octroyer et remettre le prix « Joker d’Or » qui permettra de labelliser méritoirement la chocolaterie. Gilles Gosserez a rappelé que le lauréat est plus qu’un chocolatier c’est avant tout un couverturier, à savoir un artisan qui utilise un chocolat noir ou au lait contenant au moins 31 % de beurre de cacao et qui lui donne la fluidité nécessaire pour réaliser un enrobage plus délicat.

Il a aussi mis en place le principe « Bern To bar » qui est unique dans la région. A partir de fèves sélectionnées et torréfiées sur place , l’artisan peut proposer des tablettes d’exception aux recettes incomparables. Un concept « de la fève à la tablette »

Frédéric Voulot maestro chocolatier pâtissier, confiseur, glacier de chez « Chocolat by Fred » à Golbey a reçu son Joker d’Or des mains de Justine Wacrenier la Rédactrice qui gère la rubrique « Goût et Saveurs ».

Frédéric Voulot, le lauréat et Justine Wacrenier (Photo Alain Reynders)

Les Cinés Palace à l'honneur

Ensuite ce fut au tour d’Arnaud Toussaint d’être mis à l’honneur. Le Directeur des Cinés Palace à Epinal s’est démené pour la promotion du 7ème art et notamment en période covid où la tenue de cinémas relevait plus de la gageure que de la gestion. Il a précisé qu’en dehors de ces années spéciales, les cinés palace ont proposé 400 films/an, en moyenne. Il s’est dit fier de pouvoir présenter des films qui sont autant des blockbusters que des films d’auteur, de pouvoir, également, favoriser des rencontres entres créateurs, scénaristes et public cinéphile lors de séances spéciales. Il s’est réjoui des partenariats avec les libraires, l’organisation des Imaginales et même de l’ONF avec lequel des soirées vont être instaurées.

Pour cet investissement de chaque instant, Arnaud Toussaint a reçu le « Joker Coup de cœur » des mains de Justine Wacrenier .

Arnaud Toussaint, lauréat et Justine Wacrenier (Photo Alain Reynders)

Denis Blum récompensé pour ses 65 ans consacrés au 7ème art

« Le point d’orgue de cette remise de prix concerne notre ami Denis Blum » a commencé le maître de cérémonie. Cet ancien directeur des Cinémas Palace est aussi l’organisateur des « Rencontres du cinéma à Gérardmer » de renommée internationale et qui mettent en présence tous les acteurs du 7 ème et leur public spécialisé. Cette année ce sera la 24 ème édition de cet évènement. Il se déroulera du 5 au 8 avril.

Denis Blum a précisé que ce sont 65 ans de passion cinéphile qui l’ont animé jusqu’alors ; qu’il lui est arrivé de visionner jusqu’à 4 films par jour et que bientôt l’affiche des 24 èmes rencontres du cinéma de Gérardmer sera dévoilé.

Il a reçu le Trophée de l’Excellence culturelle de France – Joker du meilleur évènement du 7ème art 2022, des mains de Sarah Gioria la nouvelle Rédactrice en Chef du Magazine « Lumières en art ».

Denis Blum et Sarah Gioria (Photo Alain Reynders)

Le Bistrot Gourmand a décroché le Joker... gourmand

La fête n’aurait pas été complète sans avoir remis le prix du Joker Gourmand - Coup de cœur Saveur Art de vivre au Bistrot Gourmand dirigé par Laurence et Marc Sweetman

Ce sympathique bistrot recevait, par ailleurs, l’évènement du jour avec toute l’attention requise.


Laurence Sweetman, lauréate (Photo Alain Reynders)


Benoît Jourdain, vice-président du Conseil Départemental, a brièvement pris la parole pour féliciter les lauréats et préciser que cette remise de prix confirmait la qualité des talents du département.

La sympathique remise de prix s’est terminée autour du verre de l’amitié et chaque convive s’est vu remettre un ballotin de chocolats, sélection de « Chocolat by Fred »

Alain Reynders

Daniel Visse, Sarah Gioria et Gilles Gosserez (Photo Alain Reynders)

Le ballotin de chocolats remis aux convives (Photo Alain Reynders)

284 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page