top of page

Eloyes - De la prévention routière ludique pour les CM2

La sécurité routière c’est l’affaire de tous et son apprentissage commence par les plus jeunes. Les services de police municipale de Pouxeux et d’Eloyes ont décidé de faire cause commune afin de d’enseigner les bases du code aux jeunes de CM2.

Rouler dans la circulation implique le respect de certaines règles (Photo Alain Reynders)

Une action qui a concerné les CM2 des deux villages

Eloyes a accueilli 37 enfants alors que Pouxeux a réalisé la même journée il y a quelques jours pour 14 élèves de CM2 pexéens

Les élèves des classes de CM2 de l’école élémentaire des Tilleuls d'ELoyes ont pu participer à cette journée ludique et instructive qui leur permettra d’obtenir une attestation attendue en fin de scolarité élémentaire : L’A.P.E.R. (Attestation Première Éducation Routière), qui est en quelque sorte le « permis vélo »

Différentes mises en situations ont été réalisées (Photo Alain Reynders)

Premier élément de sécurité : le casque

Avant de commencer les parcours proposés, tous les élèves ont d’abord mis le casque, élément indispensable à leur sécurité.

Rappelons à ce sujet, qu’un enfant de moins de 12 ans doit porter un casque à vélo, qu'il soit conducteur ou passager. L'adulte qui transporte l'enfant ou qui l'accompagne doit s'en assurer. Le casque doit être homologué (marquage "CE"). Le casque doit, évidemment, être attaché pour être efficace en cas de chute.

Pour les plus de 12 ans, on ne peut que regretter que le législateur n’aie pas étendu l’obligation du port de cet élément crucial de sécurité, comme cela est fait dans d’autres pays voisins.

Le casque placé les enfants ont pu écouter avec toute l’attention requise les informations et recommandations distillées par le Brigadier-chef Alain Bernier et le Brigadier Benjamin Luttringer

Tous, casqués, ont pris du plaisir à apprendre (Photo Alain Reynders)

Un parcours au sol en guise de simulateur

Ensuite ils ont pu se consacrer à cette approche pédagogique qui a permis à chacun, sur la piste loya, pendant la matinée, de prendre conscience des dangers potentiels, des erreurs à ne pas commettre et des réflexes de prudence à adopter sur les routes. Les élèves ont joué tantôt le rôle de cycliste, tantôt celui de piéton.

« Nous avons la chance, à Eloyes, d’avoir dans la cour de l’école maternelle Fanny Salmon un tracé dessiné et marqué sur le sol. Il représente des routes, carrefours, passages pour piétons… Nous avons réservé une « piste » qui nous été prêtée par la Maïf prévention. Cela consiste en un prêt de tout le matériel dit vertical (feux divers, plaques, indications…). Cela nous a permis de recréer un circuit reprenant les difficultés rencontrées sur la route » a précisé Alain Bernier.

Le respect des feux sous l’œil attentif des apprenants (Photo Alain Reynders)

"Merci Monsieur - Je vous en prie Mesdames", la courtoisie a aussi été rappelée (Photo Alain Reynders)

Et de fait les enfants ont pu parcourir ce circuit et se confronter aux pièges, habituellement rencontrés par leurs ainés. Les policiers ont modifié à plusieurs reprises les situations des feux transformant des passages prioritaires en secondaires et inversement. Sous l’œil d’André Jacquemin, le maire et de Dominique Frémiont la directrice de l’école des Tilleuls, les enfants se sont appliqués à circuler sur ces trajets. Pendant ce temps un autre groupe a révisé le fiches de sécurité routière, à l’ombre, avant de se lancer, à leur tour, sur le parcours .

Notons que, seules 4 pistes sont mises à disposition pour tout le département et qu’il a fallu anticiper pour en obtenir une avant la fin de l’année scolaire. Eloyes et Pouxeux ont été prompts à réagir pour obtenir cet élément essentiel à la réussite de cette journée de prévention routière.

La théorie et une analyse des situations

L’après-midi a été consacrée à la théorie et a permis de revoir les situations concrètes du matin et de les expliquer.

La courtoisie a également été rappelée aux enfants : en tant que piéton, faire un petit signe de remerciement à l’automobiliste qui a facilité la traversée d'une route, n'est jamais de trop et est souvent apprécié par celui qui se trouve derrière le volant. A méditer, même chez les adultes!

A l'ombre, en attendant son tour, un groupe d'élèves a révisé la théorie (Photo A. Reynders)


Cette journée s’est déroulée en adéquation avec le programme « Savoir rouler à vélo » qui a pour objectif d’apprendre aux enfants de 6 à 11 ans les subtilités de la maniabilité d’une bicyclette et de leur permettre de circuler de façon autonome.

Eloyes a accueilli 37 enfants alors que Pouxeux a réalisé la même journée il y a quelques jours pour 14 élèves de CM2. Le jeudi 16 juin les enfants se verront décerner les diplômes de Prévention routière.

Alain Reynders

85 vues1 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page