top of page

Actu Vosges est né sous la direction d'Alain Reynders

Dernière mise à jour : 13 mars 2022

Il nous est venu du « plat pays », il y a quelques années. Séduit par la région vosgienne il s’est installé à Eloyes. L’écriture est une histoire familiale. Son épouse est une écrivaine réputée, éditée depuis 2012 dans des maisons d’éditions belges et anglaises et la collégienne de la maison, elle, se dirige vers des études littéraires.




Chroniqueur et correspondant depuis les années 1980 en Belgique

Comme d'autres membres de sa famille Alain Reynders a toujours aimé écrire et s'intéresser à ce qui l'entoure. Cette curiosité saine l'a amené, par le passé, à collaborer, régulièrement, en tant que chroniqueur ou correspondant de presse auprès de quotidiens, hebdomadaires et mensuels belges : "Impact", "Les annonces de l’Ourthe et de l’Amblève", "Liège Magazine", Le magazine "Cyclo-Fbc" ou la revue française "Le Cycle" ou pour des revues professionnelles en expertise et thermographie... Il a également été conférencier et formateur dans des centres inter-universitaires et de formation permanente. Il a acquis, de cette façon, une solide expérience, notamment dans la rédaction, qu'il a parachevée par des formations diverses en Belgique et au Luxembourg.

Ayant le contact aisé avec chacun, il a, également, réalisé et signé, en son temps, quelques interviews de personnalités du spectacle telles Michel Fugain, Dany Brillant, Maurane ou sportives comme Joseph Bruyère (« Lieutenant » d’un certain Eddy Merckx), Laurent Jalabert, Claudy Criquielion, Jean-Marie Leblanc, Justine Henin ou de la téléréalité avec Gregory Basso (Greg le Millionnaire) ou encore politiques comme le Prince Radu de Roumanie Xavier Bertrand…

Certaines de ses photos de presse ont aussi été achetées par des journaux tels « La Meuse » (Groupe Rossel) ou encore « La Wallonie » dans les années 1990. C’est dire s’il possède un certain bagage…


Alain Reynders en 2013, avec le Prince Radu de Roumanie lors de leur 3e rencontre à Paris (photo Ambassade de Roumanie)

Alain Reynders dans les années '90 avec Joseph Bruyère (photo E. Smets)

De l'expérience en terre vosgienne avant de démarrer ce nouveau site

Sa venue en France et sa passion pour les Vosges l’ont amené, presque naturellement, à s’intéresser à l’actualité de sa région d’adoption. Pour mieux s'imprégner des us et coutumes, il a œuvré, quelques années, comme correspondant de presse pour Vosges Matin et l’Echo des Vosges avant de penser à créer son propre site d’information, mû par une envie d’autonomie.

« J’ai toujours été indépendant tant socialement que philosophiquement. Être contraint, freiné, à cause de certaines frilosités, susceptibilités, voire inimitiés entre de tierces personnes m’a toujours frustré. La politesse et le respect ont toujours été, à mes yeux, des qualités indispensables pour construire des collaborations. Lorsqu’elles ne sont pas présentes chez mon "partenaire", je préfère avancer selon mes principes et voler de mes propres ailes". Depuis son activité dans les Vosges, il a aussi pu compter sur l'aide et le soutien d'autres correspondants, de journalistes salariés et de conseils avisés de certains photographes professionnels.

"Une formation complémentaire sur le terrain il n'y a rien de mieux et je remercie ceux-là qui se sont, certainement, reconnus" a-t-il précisé.


Lors d'un reportage avec des joueuses internationales du Came Volley d’Épinal (Bineta Ndiaye, Noéli Giacomino et Carolina Ayelen Paladino).


Une couverture médiatique couvrant une partie des Vosges, pour commencer

"N’étant plus cantonné dans un secteur restreint, l’actualité à développer aura pour champ d’action le département des Vosges. Celui-ci étant étendu, la première couverture concernera tout d’abord Épinal, Remiremont, Eloyes, Pouxeux, Jarménil, Saint-Nabord, Saint-Etienne. Ponctuellement, des articles sur les autres municipalités seront rédigés, en fonction des informations et invitations reçues « "Rome ne s’est pas faite en un jour » avait clamé Manzoli, en son temps. A fortiori « Actu Vosges » va aussi prendre le temps de se construire tout en apportant, je l’espère, un relais d’information de qualité. » a précisé le nouveau Directeur de publication et de rédaction.


On ne peut que souhaiter longue vie à ce nouveau site d’information né en janvier 2022 et l’aider à démarrer en partageant tant et plus ses publications.

Jean-Philippe Rousselle.

390 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page