top of page

Vosges - Un monument vosgien en Bretagne

Grâce à la récente édition du livre rédigé par le professeur Cyrille Delangle, titré « La graniterie Isidore Etienne », les Bretons de la Côte de Granit Rose (Côtes d’Armor) viennent de réveiller la mémoire de l’histoire des carrières exploitées en son temps par l’industriel Vosgien en Bretagne.


Le roi du granit Isidore Étienne


Le granitier vosgien de Basse-sur-le-Rupt, Isidore Etienne, a parcouru la Bretagne au début des années 1920 pour y ouvrir deux grandes carrières, l’une de « granit Rose de La Clarté » à Perros-Guirec, l’autre de « granit des Traouïero » à Trégastel(Côtes-d’Armor). À la suite de la parution de l’ouvrage « La graniterie Isidore Etienne » aux éditions de L’Atelier de la Mémoire en 2022, son petit-fils Pierre Rivoallan met la main sur des archives de la société oubliées dans un grenier, qui documente l’activité de l’atelier de Trégastel pour la période 1932 à 1953. Ainsi, 400 employés bretons sont ajoutés aux 1 357 vosgiens et justifiera une légère refonte du livre pour en constituer une nouvelle édition. Celle-ci se diffuse rapidement sur la Côte de Granit Rose grâce à la diligence de Roselyne Barnérias, petite-fille d’Isidore Etienne, passionnée d’histoire et de patrimoine local. À la mairie de Trégastel, Bruno Lamer, responsable de la communication et de l’événementiel, possède quant à lui une seconde casquette en tant que sculpteur. Un projet d’ampleur se dessine alors autour du granit « vert » des Traouïero ...


Isidore Étienne dans une carrière de granit

La valorisation du patrimoine géologique et industriel local


Premier volet : la valorisation du patrimoine géologique et industriel local avec la mise en place d’une quinzaine de balades guidées entre avril et octobre 2023 dans la vallée des Traouïero ; de la conception et de l’inauguration de onze panneaux installés le long de l’étang à marée (1) ; une conférence sur la graniterie Isidore Etienne au Centre Culturel réunissant plus d’une centaine de personnes le 28 juillet dernier.


1) Étang à marée : à la hauteur d’un petit estuaire (ou « aber ») l’édification d’une digue permet à la marée montante de passer pour être bloqué par des vannes à la descente, remplissant ainsi l’étang. Puis, l’ouverture contrôlée d’un bief fait tourner la roue d’un moulin actionnant les meules à broyer le grain.


Roselyne Barnérias et Cyrille Delangle devant l’un des panneaux récemment installés (Photo JCB)

Des statues monumentales


Second volet : la réalisation de deux sculptures monumentales de Saint-Gorgon (déformé en Saint-Golgon, né à Rome en 265, il devient chambellan à la cour impériale, mais sera persécuté par l’empereur Dioclétien), l’une installée sur les bords de l’étang à marée, l’autre dans la Vallée des Saints à Carnoët(Côtes-d’Armor). Le chantier se déroulera durant le mois de septembre, juste à l’entrée du chantier d’Isidore Etienne et sera mené par trois sculpteurs : Bruno Lamer, Gabrielle et SeenuShanmugam. Cela représente un budget de plus de 40 000 €, entièrement financé par du mécénat. Créé en 2008, ce site porte un projet collectif breton unique qui vise à sculpter 1 000 statues monumentales en divers granits de la péninsule armoricaine à l’effigie des saints bretons. Aujourd’hui, 169 sculptures sont déjà érigées. La Bretagne comprend plusieurs bassins granitiers:Lanhélin et Saint-Pierre-de-Plesguen (Ille et Vilaine), Louvigné-du-Désert et le Coglais(Ille-et-Vilaine), Perros-Guirec et Pleumeur-Bodou (Côtes-d’Armor), Dinan, Languédias, La Landec, Brusvily et Le Hinglé(Côtes-d’Armor), Brennilis, Rosporden, Cléder(Finistère), Bignan, Elven, Saint-Nolff, Le Saint, Péaule(Morbihan)…

(Photos JCB)


La commune de Trégastel très impliquée


La commune de Trégastel développe en permanence son attractivité en se basant sur son histoire et son riche patrimoine, fut-il industriel. Cette appropriation est non seulement remarquable par son envergure en faveur de la population locale, très sensible à ce sujet, mais également dans l’objectif du développement d’un tourisme culturel de la Côte de Granit Rose.


NDLR :L’équipe dirigeante du bien connu Centre de géologie TerraeGenesis, basé à l’ancienne gare de pavés du Syndicat, a visiblement été impressionné par le dynamisme

avec lequel la commune de Trégastel s’est appropriée son patrimoine historique, à la différence de nombre de communes vosgiennes qui mettent si peu d’empressement à le faire, alors qu’elles possèdent parfois un patrimoine industriel granitier considérable.


Avec le concours de Cyrille Delangle, conservateur et vice-président du centre de Géologie TerraeGenesis

J.C Bigorne

99 vues0 commentaire

Comments


Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page