top of page

Vosges – Le Souffle d’Ange par Gilles Laporte, un roman à recommander

C’est la rentrée littéraire et avec celle-ci son lot de nouveautés. Parmi ces ouvrages, « Le Souffle d’Ange » de Gilles Laporte paru aux éditions "Les Presses de la Cité" (Terres de France)


Ce livre se présente comme un roman narrant une plongée dans le monde de l’orgue. Le lecteur entame le récit en 1898 avec Ange Levral une toute jeune femme passionnante qui deviendra vite passionnée.

Au travers de descriptions construites et complètes, on se complaît à découvrir les contrées normandes du début du 20e siècle, à traverser la Lorraine et bien entendu, les Vosges, si chères à l’auteur.

Alors qu’elle est adolescente, la jeune héroïne a été conquise par des sons émanant d’un orgue. Comme une révélation Ange, a découvert, à ce moment, ce qu’elle voulait faire de sa vie : devenir un « facteur d’orgue ». Pour suivre cette vocation, réservée aux hommes, la jeune femme devra mener quelques combats dans une époque où la condition de la femme était peu considérée.

Elle mettra tout en œuvre pour réaliser son rêve et le lecteur pourra suivre cette déambulation qui va guider les pas d‘Ange vers son destin particulier, en passant par la rencontre avec Comte Alibert de la Maizerie, jusqu’à celle d’Ernest Théodore Jaquot.

Dès les premières lignes, les pièces du parcours d’Ange s’imbriquent les unes dans les autres comme un puzzle savamment monté. Sa vie est aussi une belle histoire sentimentale, partagée entre ses amours et la passion dévorante de son métier. Ce partage d’émotions aura une place d’importance dans son cheminement.


Notre avis :


On sait l’auteur habile avec les mots, passionné par la langue française et attaché plus à l’âme de ses personnages que par les formules alambiquées. Une fois encore Gilles Laporte a trouvé les formulations justes pour décrire cet amour, presque extrême, pour un instrument souvent méconnu et pourtant encore bien ancré dans notre patrimoine musical.


À l’aide de descriptions détaillées, mais pas trop, l’auteur est arrivé à intéresser les lecteurs à ce métier, toujours d’actualité, de facteur d’orgue.

Comme le souligne l’auteur « Le hasard est un mot vide de sens. Il n'existe que des rencontres écrites par une main mystérieuse. »

Une belle réussite, comme d’habitude, a-t-on envie de dire.


Le quatrième de couverture :

Le Souffle d'Ange par Gilles Laporte

Entre 1898 et 1950, de Normandie en Lorraine, un destin de passions : Ange, brillante jeune fille issue d’une famille campagnarde, modeste, devient une des grandes figures de la facture d’orgues, un univers très masculin.

Le jour inoubliable de l’enfance d’Ange, qui décide de son destin, est celui où elle entend l’orgue de Saint-Georges de Boscherville, une abbaye de sa Normandie natale. Aussitôt, sa conviction est faite : elle consacrera sa vie à cet instrument dont la voix la fascine.

Pas facile quand on est une femme d’origine rurale et modeste en 1900 ! Ange devra quitter son pays et les siens, gagner la Lorraine où, dans les Vosges, elle se formera au métier de facteur d’orgues, embrassé avec une ferveur qui ne la quittera jamais. Et puis il y a les rencontres, les amitiés, la découverte de sa patrie d’adoption et de cœur, les succès et les déceptions, le deuil, le temps qui passe et… l’amour !

Une plongée généreuse dans le monde de l’orgue, une ode aux mille beautés de deux régions envoûtantes et le parcours audacieux d’une femme digne et déterminée.


EAN : 9782258199767

Façonnage normé : BROCHE

Nombre de pages : 416

Format : 140 x 225 mm

Date de parution : 25 août 2022

Aux éditions : Les Presse de la Cité - Terre de France

Prix éditeur : 22 euros.


Ce roman est, évidemment, en rayon de toutes les bonnes librairies.

Alain Reynders

115 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page