Vosges /Val d'Ajol - À propos des chevaux de la série « Les Combattantes »

Saviez-vous que la série télévisée « Les Combattantes » parue plusieurs lundis de suite sur TF1, à compter du 19 septembre dernier, en soirée, fut tournée en grande partie dans les Vosges ? De plus, la majorité des chevaux, parties prenantes de nombreuses scènes lors du tournage, est pensionnaire du Centre équestre « La Sentinelle » situé sur les hauteurs du Val d’Ajol.

En scène ! Les chevaux du Centre équestre de la Sentinelle (Photo JCB)

Le scénario en résumé

« Septembre 1914. Depuis quelques semaines, les combats font rage. Dans un petit village de l’est de la France, à quelques kilomètres de la zone allemande, quatre femmes se retrouvent projetées au cœur de l'horreur : Marguerite (Audrey Fleurot), prostituée parisienne aussi mystérieuse que flamboyante que l'on soupçonne d'être une espionne ; Caroline (Sofia Essaïdi), épouse de Victor Dewitt, propriétaire d’une usine de voitures, parti au front. Elle se voit propulsée à la tête de l’entreprise familiale, défi colossal et inédit pour une femme du début du siècle ; Agnès (Julie de Bona), mère supérieure d’un couvent réquisitionné et transformé en hôpital militaire. Dépassée par l’afflux de blessés, Agnès est de plus en plus tourmentée et questionne ses choix de vie ; et Suzanne (Camille Lou), jeune infirmière féministe recherchée pour meurtre… Elles sont Les Combattantes : quatre femmes exceptionnelles qui, durant huit épisodes, traverseront un moment tragique de l’Histoire de France.


Une scène révélatrice du tournage )à Plombières-les-Bains (Photo JCB)

Une expérience extraordinaire

Le couple Bigorne, Sabrina et Romain, ayant été sollicités par l’équipe de production du film pour faire participer les chevaux de leur « Centre équestre La Sentinelle » ont vécu l’an dernier, au printemps, une expérience extraordinaire, ...mais quelque peu fatigante ! Rappelons que les scènes du film ont été tournées, pour une bonne partie, dans les Vosges dont : Plombières-les-Bains, Senones, Bains-les-Bains, Le Valtin, Vexincourt. Les autres scènes ont été tournées en baie de Somme et dans des studios parisiens. Au départ, Romain et Sabrina Bigorne devaient seulement participer à deux jours de tournage avec deux chevaux. Au final, entre les participations comme figurants, et comme accompagnants de leurs chevaux, ils ont participé au tournage durant 16 jours et ont déplacé une moyenne de 13 chevaux par jour de réalisation. Cet engagement a impliqué une réorganisation complète des activités du « Centre équestre La Sentinelle » sans compter la fatigue accumulée au fils des jours avec des amplitudes de participation allant jusqu’à 5h du matin à minuit. La recherche d’objets et équipements d’époque (selles pour les chevaux, ...) fut également prenante. Précisons aussi, qu’ils ont parcouru au total 2 400 km avec leurs chevaux. Pour Sabrina et Romain, cet épisode de leur vie professionnelle restera gravé dans leur mémoire. Ils ont bien apprécié l’accueil qui leur a été réservé tant par l’équipe de production, Alexandre Laurent, en tête, que par les principaux acteurs et actrices. Dans une ambiance plutôt sympathique, ils ont ainsi pu vivre l’expérience du tournage d’une série télévisée ... À renouveler !

De gauche à droite : Sabrina, Simon et Romain Bigorne (Photo JCB)

Sabrina Bigorne en compagnie du réalisateur André Laurent (Photo JCB)

Une série relevée par des actrices de qualité :

La série « Les Combattantes » est une coproduction de Quad Drama (Iris Bucher), TF1, AT-Production et la RTBF (télévision belge), en partenariat avec Netflix.. Elle fut soutenue par Pictanovo, la région Grand Est, la région Hauts-de-France, le conseil départemental des Vosges et la communauté d'agglomération d'Épinal. Cette fiction a réuni la productrice (Iris Bucher), le réalisateur (Alexandre Laurent), le chef décorateur (Hervé Gallet) et les actrices principales de la série Le Bazar de la Charité, soit Audrey Fleurot, Julie de Bona et Camille Lou, rejointes par Sofia Essaïdi.

Les actrices et acteurs suivant les sites de tournage

Sabrina Bigorne et l'actrice Audrey Fleurot (Photo JCB)

Couvent et hôpital militaire : Julie de Bona : mère supérieure Agnès - Camille Lou : Suzanne Faure, infirmière - Tom Leeb : major Joseph Duvernet, médecin militaire - Laurent Gerra : abbé Vautrin - Marie Mallia : sœur Geneviève - Maeva Dambron : sœur Clarence Bélinda Portoles : sœur Bélinda Usine de camions Dewitt : Sofia Essaïdi : Caroline Dewitt, épouse de Victor Dewitt, propriétaire de l'usine - Lionel Erdogan : Victor Dewitt, propriétaire de l'usine, parti au front - Sandrine Bonnaire : Éléonore Dewitt, la mère de Victor Dewitt - Grégoire Colin : Charles Dewitt, le frère de Victor Dewitt - Stacy Grewis Belotti : Madeleine Dewitt, la fille de Victor Dewitt - Michaël Vander-Meiren : Jean, le contremaître - Aurélie Boquien : Denise, la porte-parole des ouvrières - Catherine Artigala : Germaine. Bordel de Saint-Paulin : Audrey Fleurot : Marguerite de Lancastel, prostituée parisienne -Yannick Choirat : Marcel Dumont, patron de la maison close de Saint-Paulin - Florence Loiret-Caille : Yvonne Dumont - Eden Ducourant : Juliette, la favorite de Marcel - Emmanuelle Bouaziz : Florence - Juliette Poissonnier : Alice - Lilea Le Borgne : Solange - Laure Franquès : Catherine - Candice Pauilhac : Odile. Armée française : Tchéky Karyo : général Duvernet - Édouard Eftimakis : lieutenant Léon Duvernet - Maxence Danet-Fauvel : officier Colin de Régnier - Mikaël Mittelstadt : soldat Gus Thomas Salsmann : officier Brief - Jérémy Wulc : lieutenant Passembec - Hervé Sogne : Colonel Keller Autres personnages : Romane Portail : Jeanne Charrier, la passeuse de Suzanne Faure - Vincent Rottiers : caporal-aviateur Lucien Charrier, le « mari » de Jeanne Charrier - Cassiopée Mayance : Claudine, la fille de Lucien - Pascal Houdus : Till von Hoffstaten - Jean-Michel Noirey : président Raymond Poincaré - Noam Morgensztern : inspecteur Louis Compoing. Une mini-série passionnante, intrigante, ... Déconseillée aux âmes sensibles !

Une scène de la série - Photo JCB

Le Centre équestre de La Sentinelle

Créé en 2008, le Centre Équestre de La Sentinelle, est situé sur les hauteurs du Val d’Ajol, à quelques encablures de la Z.A de la Croisette sur la RN57, a un quart d’heure de route de Remiremont. En moyenne, l’ensemble héberge une bonne quarantaine d’équidés entre chevaux et poneys. Les propriétaires du site, Sabrina et Romain Bigorne, dispensent des cours d’équitation toute l’année, recevant de nombreux groupes durant la saison estivale. Précisons que les cours s’adressent tant aux cavaliers confirmés qu’aux débutants et que le site est équipé de deux manèges auxquels s'ajoutent deux carrières. Contact par mail : fermelasentinelle@orange.fr J.C Bigorne

120 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr