top of page

Val d'Ajol - L'entreprise De Buyer a accueilli la délégation irlandaise

À l’occasion de la célébration du bicentenaire de la mort du Général Humbert, natif de Saint-Nabord, la délégation irlandaise, composée de personnalités des Comtés de Mayo et de Longford, a découvert avec un grand intérêt l’entreprise De Buyer au Val d’Ajol, l’un des fleurons de nos industries vosgiennes.

La délégation en visite au Val d'Ajol (photo JCB)

Le « Made in France » et le « Made in Vosges »

Le site de l'entreprise (Photo De Buyer)

Vendredi 23 Juin dernier, après une bonne nuit passée au Grand Hôtel de Plombières, la délégation irlandaise, venue en France dans le cadre de la célébration du bicentenaire de la mort du Général Humbert, a profité de son séjour dans les Vosges pour découvrir l’entreprise De Buyer installée au Val d’Ajol. À la délégation irlandaise, s’étaient joints, en plus des membres du comité de pilotage de Saint-Nabord, Anne Girardin, maire du Val d’Ajol et Gérard Claudel, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges. Les deux accompagnantes, Cécile Déjardin et Florence Nicolas, n’ont pas eu de peine à traduire en anglais les explications du guide, le responsable export, Jean-Michel Petitjean, chez De Buyer, parlant parfaitement la langue de Shakespeare. L’entreprise De Buyer, née au début du XIXème siècle (1830), est spécialisée dans la conception et la fabrication d’ustensiles de cuisine et de pâtisserie.

Implantée à Faymont-Val d’Ajol, au cœur des Vosges méridionales, elle a cultivé, depuis plus de 190 ans, un savoir-faire dans la transformation des métaux : l’acier, le cuivre, l’inox et l’aluminium. Un ADN historique et une maîtrise artisanale et industrielle de la matière, reconnus en 2009 par le label "Entreprise du Patrimoine Vivant".

(Photo Site De Buyer)


«La qualité de la préparation et la maîtrise de la cuisson sont inhérentes à l’art culinaire», tel est le constat sur lequel le service Recherche et Développement a fondé ses réflexions. Il s’est appuyé sur l’écoute des utilisateurs pour imaginer des ustensiles de haute technicité, élégants et aux matériaux qualitatifs. Pour chaque domaine, il s'est interrogé sur les besoins afin de concevoir des solutions qui facilitent la vie ou améliorent la productivité. La société a exprimé, à travers chaque produit, sa passion culinaire, son respect des traditions et son sens de l’innovation.

Mandolines pour couper fruits et légumes ; coutellerie ; récipients en acier pour saisir-griller-dorer, en anti-adhésif pour la cuisson douce, en inox pour la cuisson à l’eau et en volume, en cuivre pour les aliments délicats ; outils de préparation ; moulerie souple ou encore pâtisserie… Chaque produit a été pensé en priorité pour sa fonctionnalité, en cohérence avec les attentes, aussi bien d’un chef étoilé que d’un professionnel des métiers de bouche, ou d’un passionné.

(Photo JCB)


La Manufacture De Buyer est la seule au monde à transformer dans la même unité de production de la tôle, de l’aluminium, de l’aluminium revêtu, de l’inox, des multicouches, du cuivre et du silicone. L’entreprise revendique le «Made in France» avec son usine localisée dans les Vosges a poursuivi trois objectifs majeurs : optimiser la conception d’ustensiles - placer l’innovation et la créativité au cœur des produits - répondre aux exigences de tous les utilisateurs.

Dans l’atelier des presses à emboutir (Photo JCB)

Entre tradition et modernité

Implantée dans 94 pays à travers le monde, la société emploie aujourd’hui 210 collaborateurs, partageant la passion du métier et l’amour d’un savoir-faire authentique. L’entreprise dispose de dix ateliers, elle exploite 49 brevets, intègre 40 métiers et fait travailler 350 machines.

Le secret De Buyer : son respect de l’héritage des traditions ancestrales et sa volonté permanente d’inventivité et d’ingéniosité. Véritable travail d’orfèvre, le soin apporté à la conception concourt à un seul objectif : faire de l’ustensile le prolongement de la main. Honorant son engagement de qualité, l’entreprise accorde une place majeure au travail manuel pour les opérations de finitions et de contrôle. Elles nécessitent un savoir-faire artisanal que seul l’homme peut restituer. Piliers de l’entreprise, six générations d’hommes et de femmes se sont ainsi succédé. Leur maîtrise d’un outil industriel à la pointe, combinée à la spécificité de leurs métiers, permet d’offrir des pièces de qualité. Chaque poêle, chaque casserole, chaque bassine, chaque petit matériel, sont façonnés par emboutissage, découpe, pliage, soudage, polissage… La société œuvre à maîtriser la matière et à ajuster ses produits aux nouvelles techniques de cuisson.

Précisons que l’entreprise De Buyer, présidée par Guilhem Pinault, a été retenue, avec Le Drap Français, pour représenter les Vosges lors de la troisième édition de la Grande Exposition du Fabriqué en France qui s’est tenue les 1er et 2 juillet au Palais de l’Elysée. Les membres de la délégation irlandaise sont repartis enchantés de cette visite avec en plus un petit sac contenant quelques échantillons de la maison De Buyer dont une belle poêle. J.C Bigorne

30 vues0 commentaire

Bình luận


Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page