Saint-Nabord - Tous derrière Clémence Beretta...

Dernière mise à jour : 14 juin

Clémence Beretta est cette athlète vosgienne titrée et détentrice de plusieurs records en marche athlétique. Elle occupe également le 21e rang européen de la discipline et a excellé sur différentes compétitions internationales.


Julien Balland, 1er adjoint au maire de Saint-Nabord a accueilli Clémence Beretta (Photo Alain Reynders)

Une conférence pour expliquer les besoins

La saison en cours est probablement celle où elle se sent la plus compétitive. Paradoxalement, cette athlète doit aussi batailler, en dehors des pistes, pour poursuivre son ascension dans les meilleures conditions possibles.

C’est ce que Clémence a souhaité expliquer lors de la conférence tenue à Saint-Nabord et initiée en collaboration avec la mairie. Dans l’assistance on a pu rencontrer, François Vannson président du Conseil Départemental et Valérie Jankowski membre de la commission permanente du Conseil Départemental, Christophe Naegelen, député des Vosges, Jean-Pierre Calmels maire de Saint Nabord renforcé par plusieurs adjoints, Jean-Pierre Begel président de l’AVEC, Jean-Pierre Deloy président de la ligue Grand Est d’athlétisme et Rémy Stranget, directeur général de ligue Grand Est d’athlétisme.


François Vannson président du Conseil Départemental lors de son allocution (Photo Jean-Charles Foucher)

Jean-Pierre Calmels, maire de Saint-Nabord (Photo Alain Reynders)

Jean-Pierre Begel, président de l'AVEC (Photo Alain Reynders)


Tous ont pris la parole non seulement pour encourager moralement Clémence, mais aussi pour l’assurer de leur soutien financier à la hauteur de ce qui est possible. C’est ainsi que François Vannson a confirmé à la championne de trouver des budgets et l’a encouragée à rentrer un dossier de demande de bourse auprès du département. La municipalité, éclairée par les explications de Rémy Stanget, spécialiste en financement sportif par des collectivités, va se pencher sur le dossier. Même écho auprès du député Christophe Naegelen qui va aider l’athlète dans ses recherches de mécènes.


Christophe Naegelen, député des Vosges (Photo Jean-Charles Foucher)

Jean-Pierre Deloy président de la ligue Grand Est d’athlétisme (Photo Alain Reynders)

Un budget à ficeler dès que possible

Que de bonnes énergies pour tenter d’aider à financer les saisons de la championne navoiriaude.

« Paradoxalement, alors que je ne bénéficie plus de l’entourage d’athlète de haut niveau, je n’ai jamais été aussi forte. Toutefois pour financer une saison, les besoins sont à minima de 18.000 euros pour une saison voire 25.000 euros.

Elle a alors expliqué que cette somme comprend au moins 9.500 euros pour les stages d’entraînement, +- 3.000 euros en frais médicaux, 3.000 à 4.000 euros pour les participations aux Meetings World Tour etc

« Je bénéficie de quelques soutiens, à savoir le décathlon d’Épinal qui m’aide en matériel et m’a fourni un travail de Community manager en communication à raison de 15 heures/ semaine. Par contre, je n’ai pas, encore, de soutien de gros groupes vosgiens. J’aimerais tant faire mentir l’adage, selon lequel, nul n’est prophète en son pays » a-t-elle précisé

Une vidéo a été projetée afin d'expliquer la situation de Clémence (Photo Alain Reynders)

Un quotidien réglé et répétitif

Elle marche, en entraînement, +-100 km/semaine sur la voie verte, au stade d’athlétisme de Remiremont et dans d’autres endroits de la région.

Tous les matins, elle réalise de la musculation, des préparations physique générales (PPG) , du yoga…

L’après-midi, elle se consacre à 3 heures de travail pour Décathlon et ensuite la gestion de sa petite entreprise. Avec ce timing, elle doit faire l’impasse sur ce que l’on appelle la « charge de récupération", appelée dans le jargon l’entrainement invisible. Cette charge de récupération est en fait tout ce qui peut être fait à l’athlète pour récupérer de l’effort du matin à savoir, kinésithérapie, massages…

Des objectifs bien précis

Clémence espérait en début de saison se qualifier pour les championnats d’Europe : c’est chose faite. Elle ambitionne aussi de se classer dans le Top 10, battre le record de France de sa discipline et bien entendu se qualifier aux JO de Paris où elle espère briller.

Et c’est vrai qu’il serait aberrant de ne pas soutenir cette enfant du pays, qui loin de baisser les bras a aussi créé sa micro-entreprise Yogisens, qui propose à la vente des bougies, pierres précieuses et produits de bien-être.


Une petite partie des trophées internationaux conquis par Clémence Beretta (Photo A.R)

Les Vosges un département sportif

Comme l’a rappelé François Vannsson, « Les Vosges comptent 160.000 licenciés tous sports confondus pour 360.000 habitants. Lors des JO d’hiver, 8 Vosgiens concourraient pour la France et il en va de même dans bien d’autres disciplines. Ces sportifs, dont Clémence Beretta, ont contribué au rayonnement des Vosges. Il faut donc les soutenir…la soutenir ».

(Photo facebook Clémence Beretta)


Jean-Pierre Begel président de l’AVEC a également assuré à la sportive de se consacrer à essayer de l’aider à obtenir une partie de ce financement. Il a aussi marqué son incompréhension face à la perte inexpliquée du statut d’Athlète de haut niveau !

Jean-Pierre Deloy, président de la ligue Grand Est d’athlétisme, a réaffirmé sa volonté de vouloir tout mettre en œuvre pour assister la sportive et a conclu les interventions en déclarant :

« La ligue continuera à t’aider Clémence. Compte sur nous. »

Le mot de la fin à Clémence Beretta

(Photo Alain Reynders)


« Actuellement, les aides financières reçues sont ténues. J’espère pouvoir convaincre des mécènes Vosgiens de me faire confiance afin d’écrire une belle histoire ensemble. Ceux-ci pourront vivre en immersion ce qui constitue mon quotidien et devenir les complices des succès à venir » a conclu Clémence.

Jean-Pierre Begel, Jean-Pierre Calmels et Sébastien Georges en discussion avec l'athlète (Photo Alain Reynders)

Julien Balland 1er adjoint en charge des Sports (Photo Alain Reynders)

Clémence Beretta au service de ses supporters (Photo Alain Reynders)


A l’issue de la conférence Clémence a été disponible pour ses fans venus quémander une photo ou des autographes. Preuve s’il en est que Clémence possède une réelle popularité parmi les Vosgiens.

Alain Reynders

75 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr