top of page

Remiremont - Une maison médicale pluridisciplinaire au Champ de Mars en 2023

Réunion exceptionnelle en ce samedi matin dans le bureau du maire.

Jean-Benoît Tisserand, a annoncé ce qui va alimenter les conversations et cogitations pendant quelques mois : la création d'une maison médicale pluridisciplinaire à Remiremont.

de g à dr : Philippe Cloché adjoint à la santé et médecin, le maire Jean-Benoît Tisserand et le docteur Alexis Pinot, ont annoncé la construction prochaine d'une maison médicale à Remiremont (Photo Alain Reynders)

Une carence de médecins à combler

Entouré de son adjoint à la santé Philippe Cloché et du docteur Alexis Pinot, le maire a longuement expliqué le pourquoi de ce choix qui a consisté à prévoir ce projet de construction.

La cité des chanoinesses est en carence de médecin depuis le départ en retraite de certains praticiens. Or la situation allait aller de mal en pis puisque d'autres sont également sur le départ.

"Il a fallu réagir vite et bien mais, pour autant, sans se précipiter. Depuis un certain temps, de nombreuses réunions ont eu lieu, dans la discrétion, avec des candidats médecins. Ces concertations ont eu pour but de déceler ce qui constituait ou non une attractivité pour rejoindre la ville en tant que médecin généraliste. Il s'est avéré et c'est un signe des temps, que la nouvelle génération de médecins a souhaité se grouper pour travailler en collaboration avec d'autres collègues et aussi bénéficier de l'encadrement de pairs plus expérimentés. C'est précisément ce que peut offrir une maison de santé. Cette option a de suite rencontré l'approbation de chacun" a précisé le premier magistrat.

Et il est vrai qu'il était temps. Il a été constaté assez rapidement une désertion d'une partie de la patientèle vers Dommartin qui possède déjà ce type d'établissement. De même, on sait que la municipalité voisine de Saint-Nabord est aussi en lice pour trouver des médecins traitants et l'on se rappelle à quel point Eloyes a souffert avant de dénicher ces perles rares...


La maison médicale de Remiremont s'inspirera de celle de Dommartin-Lès-Remiremont (Photo Alain Reynders)


A Remiremont, les jeunes praticiens (ils seront 4 et peut-être 5) seront entourés , notamment des docteurs expérimentés que sont Alexis Pinot et Sophie Pugey.

La question est restée posée de savoir s'il fallait restaurer ou réaménager la structure se trouvant à la Mouline. Le coût faramineux qu'allaient engendrer ces opérations ont de suite enterré cette idée pour entériner celle de la construction d'un bâtiment neuf, basse énergie et moins coûteux. C'était assurément la meilleure des deux options

Où implanter cette maison de santé?

D'abord le choix s'est porté pour une construction sur un domaine appartenant au patrimoine municipal, afin de gagner en investissement financier et en temps. Ensuite, le souhait a été de rester proche du centre avec une offre de parking suffisante , tout en permettant un accès aisé pour ceux qui se déplacent à pied.

L’implantation idéale a été de proposer cette édification au "Champ de Mars" et plus précisément sur un coin de celui-ci. L’immeuble sera un bâtiment dit de "plain pied" à l'image (ou presque) de celui de Dommartin. Ce dernier sera construit aux dernières normes en matière de basse consommation.

Le Champ de Mars va accueillir la nouvelle maison médicale fin 2023 (Photo Alain Reynders)

Qu"y trouvera-t-on?

L'immeuble de plain-pied s'étendra sur une superficie de +- 500 m2 et présentera un belle superficie de parkings gratuits. Les services accueilleront l'ensemble des médecins généralistes (anciens et nouveaux), un cabinet d'infirmières et psychologue venus de la maison médicale des Abbesses

Quid du site de la Mouline?

La maison de santé des Abbesses ou de la Mouline va poursuivre ses activités et consultations jusqu'au moment où la nouvelle structure du Champ de mars sera effective, soit au moins jusque fin 2023, début 2024.

L'annonce de ce projet a lancé la procédure des appels d'offres

Alors que les contrats de partenariat médical sont signés, est venu le temps de la budgétisation en fonction des besoins. Ensuite les appels d'offres seront initiés.

Il est à noter que les surfaces occupées par le corps médical fera objet de mise en location avec loyers modérés de façon à tendre, pour la municipalité vers une opération blanche et au moindre coût réel.


Un bel espace à quelques centaines de mètres du centre ville et proche de l’hôpital (Photo Alain Reynders)

Une réelle fierté de présenter ce dossier

Le docteur Pinot a lui aussi remercié tous les acteurs qui ont permis que ce dossier puisse voir le jour.

"C'était important pour une ville comme Remiremont qui, parmi ses 8000 administrés, compte une population vieillissante qui doit être prise en charge; à qui il faut accorder de l'écoute et qui souvent souffre de pathologies chroniques. Pour toutes ces personnes, un médecin traitant est primordial. On va se doter d'un bel outil logistique et humain" a-t-il précisé, soutenu par l'adjoint Philippe Cloché.

On a, également, senti le maire Jean-Benoît Tisserand éprouver une fierté légitime de porter ce projet qui lui a tenu à cœur.

"Pour moi, le volet santé dans une vie est le plus important. La santé est un bien commun et je souhaitais que la maison de santé puisse répondre aux besoins de la population. Cette maison médicale est, somme toute, une offre médicale supplémentaire et complémentaire à l’hôpital tout proche

Alain Reynders



58 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page