top of page

Remiremont - Un week-end rythmé par les célébrations des 100 ans de scoutisme romarimontain.

Un grand week-end de célébration des 100 ans du scoutisme a eu lieu dans la cité romarimontaine.


Les photos souvenirs sur le perron des jardins de la mairie (Photos Alain Reynders)


Des origines à aujourd’hui :

On ne peut évoquer le centenaire du scoutisme à Remiremont, sans rappeler l’origine du mouvement né en 1907.

Le général Baden Powell


Alors âgé de 50 ans, le Général Baden Powell a eu l’idée, en 1907, d’organiser un camp de huit jours avec une vingtaine de jeunes sur l’île de Brownsea. Lors de ce séjour, il a essayé, avec succès, différentes leçons éducatives axées sur le jeu, l’indépendance, la confiance et la débrouillardise. Pour l’anecdote, il a inauguré le lancement de ce camp en soufflant dans sa corne de Koudou bien connue des scouts. Sur les conseils de Sir William Smith, il a édité un guide : « Scouting for boys » (Éclaireurs).

Agnès Powell (soeur de Baden Powell)

Olave Powell (l'épouse de Baden Powell)


En 1909, Agnès Baden Powell, sa sœur, a créé les premières compagnies de guides pour jeunes filles. Plus tard, elle sera épaulée par Olave, l'épouse de Baden Powell

Toujours en 1909 sur l’insistance d’Édouard VII Roi du Royaume uni, il a démissionné de l’armée et a fait valoir ses droits à la retraite afin de se consacrer principalement à la direction du mouvement scout.

Des activités autour du scoutisme durant tout le week-end

A Remiremont, de nombreuses activités ont été mises en place dont la magnifique exposition au Centre Culturel Gilbert Zaug (déjà évoquée dans un article précédent), une mise en avant pédagogique par le placement de panneaux explicatif dans la rue Charles de Gaulle, mais aussi des projections de films de diaporamas, un jeu de piste et une veillée scoute au centre équestre de la Sentinelle au Val d'Ajol.

La relève est assurée...(Photo Alain Reynders)


Le dimanche a aussi été le moment « émotion » du week-end. La Messe animée par les scouts et les guides à l’Abbatiale, a titillé les cordes sensibles. Même les plus « costauds » ont eu les yeux rougis à l’issue de la cérémonie.

À peine requinqué, tout ce petit monde a rejoint le grand salon de la mairie pour une réception dont on se souviendra longtemps.


(Photo Alain Reynders)

Une réception à la hauteur de l'évènement.

La salle a été vite comble de personnalités, de scouts et guides, de sympathisants. De quoi ravir Jean-Claude Bigorne le « Monsieur loyal » de cette journée et président de l’association organisatrice.

Une salle comble pour assister à la cérémonie du dimanche (Photos Alain Reynders)


Lors de son allocution, Jean-Benoît Tisserand maire de la ville s’est dit ravi et impressionné par toute l’organisation de ce week-end scout et a remercié chaleureusement les initiateurs de ce projet. Il en a été de même pour François Vansson, Président du Conseil Départemental qui a apprécié d’être replongé dans ce passé scout qui l’a positivement marqué. Il a rappelé ô combien le mouvement impulsé par Lord Baden Powell au début du 20 e siècle, avait encore tout son sens dans cette société qui manque de repères. Il a été rejoint, dans une partie de ses propos, par Christophe Naegelen, le député des Vosges, touché par l’écho qu’a eu cette célébration à Remiremont et dans le département.


Jean-Benoît Tisserand, maire de Remiremont lors de son allocution (Photo Alain Reynders)

(Photo Alain Reynders)

François Vannson président du Conseil départemental lors de son intervention devant les édiles et l'assistance. (Photo Alain Reynders)

Christophe Naegelen, député des Vosges et romarimontain de cœur (Photo Alain Reynders)

Jean-Claude Bigorne, président de l'association "100 ans de scoutisme à Remiremont" lors des remerciements (Photo Alain Reynders)


Tous les intervenants ont félicité Jean-Claude Bigorne et son comité pour l’excellence de cette organisation.

Parmi les édiles on a aussi reconnu Patrick Lagarde le maire de Cleurie, Jacques Guimbert, une figure du scoutisme romarimontain, ancine président de l'union des commerçants, accompagné de son fils Philippe, général de gendarmerie, Henri Gunslay, premier suppléant à la députation, Bernard Schindelé, maire de Saint-Nabord de 1995 à 2008 ainsi que Danièle Fischer, Bruno Haillant adjoints à la mairie et Marwan Choffel et Bernard Creusot, conseillers municipaux.

Des remerciements nombreux et chaleureux

C’est devant ce parterre de personnalités que le président de l'association a pris la parole pour conclure la cérémonie. Il n’a pas manqué de remercier toutes « les petites mains » et tous ceux qui ont œuvré de près ou de loin à la réussite de ce week-end. Il a aussi insisté sur les valeurs qu’a transmis le scoutisme au fil des générations et son espoir que les générations à venir embrasseront aussi ce mouvement noble dans ses transmissions éducatives.

Le président a cru conclure sur ces paroles, mais cela a été sans compter sur son ami Bernard Schindelé, ancien maire de Saint-Nabord, qui a souhaité remercier le navoiriaud au nom de tous. « Ce qu’il a accompli en si peu de temps est simplement remarquable. Tout a été réglé comme du papier à musique, rien n’a été laissé au hasard et Jean-Claude s’est investi à corps perdu pour mener ce week-end à la réussite. Pour tout cela merci. »

Et c’est sous les acclamations nourries que Jean-Claude Bigorne a apprécié, avec humilité, cette mise à l’honneur.

Un cadre et sérigraphies ont été remis au maire et aux autres personnalités (Photos Alain Reynders)


Les personnalités ont reçu un cadre et des reproductions couleurs d'un belle sérigraphie sélectionnée par l'association en guise de remerciement de leur soutien et implication.

Un vin d’honneur a été offert à l’assistance avant de se diriger vers le repas pour la plupart des convives.

Alain Reynders


269 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page