top of page

Remiremont - Un championnat des Vosges de pétanque, de qualité, au plan d'eau.

Dernière mise à jour : 4 mai 2022

Les deux jours de compétitions repris dans le contexte des championnats départementaux des Vosges, ont eu lieu dans un cadre naturel des plus agréables, à savoir autour du plan d’eau de Remiremont.

Une loya avec un lancé tout en finesse (Photo Christian Renard)

50 équipes pour taquiner le cochonnet

Pas moins de cinquante équipes fournissant 150 joueurs se sont disputé les premières places en concours triplette – jeu provençal.

Les plus affûtés ou précis, ont tenté de se sélectionner en vue de l’épreuve du Grand Est qui aura lieu les 11 et 12 juin prochains à Pont-à-Mousson.

Le public a répondu présent

Le club romarimontain, "les Abbesses", créé il y a 30 ans, avait fait en sorte que la rue du lit-d’Eau soit réduite à un seul sens de circulation (arrêté du maire) pour assurer la sécurité de chacun. Cela a été une bonne idée, parce que le public a été nombreux grâce, notamment à une météo clémente.


(Photo Alain Reynders)

Le jeu provençal, une pratique plus acrobatique

Les règles sont identiques, mais varient par contre dans la façon de lancer la boule, à la fois plus acrobatique et chorégraphique, en raison de la grande distance.


( Photo Christian Renard)

  • Le cochonnet doit être lancé d'un cercle tracé sur le sol à une distance comprise entre quinze et vingt mètres (contre six à dix mètres pour la pétanque dite classique).

  • Le pointeur doit obligatoirement sortir un seul pied du cercle en faisant un pas dans la direction qu'il désire (généralement en avant ou de côté). Ce dernier, peut alors lancer sa boule, soit avec les deux pieds au sol (un pied restant dans le cercle), soit en se tenant sur une jambe, les deux pieds à l'extérieur du cercle après avoir relevé le pied sur lequel il a pris appui.

  • Le tireur doit également sortir de son cercle pour effectuer les trois bonds réglementaires pour prendre son élan et lancer la boule après le dernier pas, lorsqu'il pose le pied à terre. Cette course d'élan, d'une grande élégance, est indispensable pour franchir la distance jusqu'à la boule adverse et tenter de la déloger.

Le club d'Eloyes a démontré son talent.

Le club de pétanque d’Eloyes s’est distingué en imposant, dans le concours principal (A) , une finale à cent pour cent loya.

Jean-Paul Bedez (Photo Christian Renard)

Jean-Paul Bedez, Pascal Frapier, Jean-Noël Creusot (Photo Alain Reynders)


L’équipe constituée de Pascal Frapier, Jean Paul Bedez et Stéphanie Grosjean a pris la mesure de leurs amis de club Guillaume Grandemange, Maxime Cajelot et Bruno Vaubourg

Dans le concours B les joueurs d’Eloyes, Jonathan Dufour, Aurélie et Pascal Delacote se sont inclinés en demi-finale.

(Photo Christian Renard)

Jean-Noël Creusot (Photo Alain Reynders)

(Photo Christian Renard)


En ce qui concerne le championnat des Vosges en Triplette provençale l’équipe composée de Pascal Frapier, Jean Noël Creusot et Jean-Paul Bedoz s'est hissée jusqu’en quart de finale

Au final, un beau week-end de partage entre tous ces joueurs qui ont fait montre de dextérité pour sortir, parfois des points et tirs fabuleux.

Merci à Christian Renard pour les photos et pour avoir représenté, "Actuvosges"

Alain Reynders


Quelques photos complémentaires


(Photo Christian Renard)

(Photo Alain Reynders)

(Photo Alain Reynders)

(Photo Alain Reynders)

(Photo Alain Reynders)

(Photo Alain Reynders)

Pascal Frapier (Photo Christian Renard)

(Photo Christian Renard)

(Photo Christian Renard)

170 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page