top of page

Remiremont – Flâner sur le parvis de la mairie en admirant les clichés de Florine Menetrey

Dans la continuité de la semaine de la photographie de février, il est toujours aussi plaisant de retrouver une sélection de photographies de l’artiste Florine Menetrey sur le parvis de la mairie.


(Photo Alain Reynders)

Une présentation simple pour des photos colorées

Plusieurs de ces magnifiques clichés sont mis délicatement en valeur dans une armature en bois symbolisant, en quelque sorte, un cadre de présentation.

La photographe a aussi laissé un petit texte explicatif qui permet au badaud d’en savoir un peu plus sur cette dernière.

Elle a expliqué ce qui suit :

« Originaire de Franche-Comté, la nature me passionne depuis mon plus jeune âge. En effet, alors que je marchais à peine, je suivais déjà les traces de mes parents (tous deux photographes et avant tout amoureux de la nature depuis toujours).

C’est à l’âge de 10 ans que j’ai débuté la photographie de nature. Depuis, cette passion ne m’a pas quittée.

J’ai commencé par photographier les insectes, les papillons, les fleurs… Les après-midi d’hiver, je m’amusais également à photographier les oiseaux, à partir de l’affût installé dans le jardin par mes parents.

C’est en 2015, à l’âge de 14 ans que j’obtiens mon premier matériel photo : un 105 mm macro sigma avec un Nikon D7100.

Au fur et à mesure de mes sorties, je m’aperçois que ce sont les fleurs qui me passionnent le plus. J’aime leur délicatesse, leur fragilité, la beauté et à la fois la sagesse qu’elles dégagent. Elles me permettent de retrouver ce que j’aime le plus dans la macrographie : la créativité, les variations de couleur et la beauté de la nature en général.

Aujourd’hui, je suis étudiante en 3e année de licence en Sciences de la vie et de la terre à Besançon, ce qui me permet d’approfondir mes connaissances sur l’environnement, par exemple. Ma passion pour la photographie est toujours aussi présente. Dès que le temps me le permet, je pars à la recherche de la moindre petite fleur à photographier, lors d’une balade ou même simplement dans le jardin familial.

L’ensemble des images proposées sur le parvis de la mairie a été réalisé avec le Nikon D7100, le 300 f4 de la même marque et toujours mon objectif 105 mm macro f.2.8 de chez Sigma".


Une jonquille qui doit faire rêver Gérardmer (Photo Alain Reynders)

Une passion révélée et primée dès l'enfance

La photographe a commencé de façon assez précoce à récolter différents prix pour ses clichés. Elle a, à peine 11 ans, lorsqu’elle décroche son premier prix photographique dans la catégorie "Autres animaux sauvages" dans les 8/11 ans au concours photo du festival de Montier en Der(2012).

Celui-ci est suivi, assez rapidement, du prix photographique au "Festival de l'oiseau de Baie de Somme", dans la catégorie 8/11 ans.

En 2018, elle a remporté la bourse jeunes photographes en compagnie de Luca Melcarne, organisée par les Festivals de Montier-en-Der et Natur'images (Tignécourt). Cette bourse a permis, à Florine de réaliser une exposition mettant en valeur les fleurs et les petits champignons qui poussent à proximité son domicile. Cette exposition a été réalisée sur deux ans, du printemps à l'automne.

La même bourse lui a procuré le plaisir et l’honneur de voir publié un de ses portfolio dans le célèbre magazine « Image et Nature » n°98 (12 avril - 15 juin 2018).

En 2018, son cliché d'araignée dans sa toile, pris en forêt, a été sélectionné au concours photo de Namur (Belgique) dans la catégorie "moins de 18 ans".


(Photo facebook Florine Menetrey)


En 2020, Florine Menetrey a obtenu la bourse IRIS-Terre Sauvage (5.000 euros) en gagnant ce concours et a réalisé, ainsi un reportage sur les orchidées dans le Jura.

Une artiste à découvrir.

Alain Reynders

11 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page