top of page

Remiremont – Des vœux qui ont attiré la foule et où les Sapeurs-pompiers ont été mis à l’honneur.

Dernière mise à jour : 13 janv.

Cette année, la municipalité a choisi d’initier sa cérémonie de vœux un samedi matin plutôt qu’en fin de journée avec un retour au Palais des Congrès. Un choix payant puisqu’ils ont été plus de 500 à s’être déplacés.


Le double de monde, par rapport à ce qui a été prévu

Chaque personne a été accueillie par le maire et son adjoint Bruno Haillant, tout sourire. Sauf qu’ils n’avaient pas prévu de devoir serrer autant de mains…

La salle s’est vite remplie à tel point qu’il a fallu récupérer nombre de chaises pour asseoir tout le monde. Cette installation a retardé quelque peu le départ de la cérémonie.

Les invités installés, Rémy Tanaré, le « Monsieur Loyal » du jour, a remercié le public nombreux avant de donner rapidement la parole au maire, ravi de cette assistance. Dans celle-ci, outre le sénateur Jean Hingray et le député Christophe Naegelen, on a noté la présence de nombreux maires des communes alentours telles Saint-Nabord, Val d’Ajol, Plombières-les-bains, Cleurie, Pouxeux… Pour ne citer que ceux-là

Le maire Jean-Benoît Tisserand et Rémy Tanaré


Jean-Benoît Tisserand s’est réjoui de pouvoir, enfin, transmettre ses vœux de vive voix et en présentiel. Il a retracé la vie romarimontaine en 2022 et donné les lignes directrices de 2023.


Désert médical ? Ce ne sera pas pour Remiremont !

Grâce à l’initiative de prévoir une maison médicale qui, bientôt, s’érigera à quelques pas du Centre du congrès, l’offre de médecins pour Remiremont s’est étoffée et cela a réjoui le maire et son équipe.

Tout en restant dans le médical, le maire a rappelé ô combien la présence de l’hôpital romarimontain est important pour la ville.

Une partie des édiles


« Même si, pour le moment l’établissement est dans la tourmente, il faut souligner que ce dernier sauve des vies tous les jours, soigne, médicalise, hospitalise les patients de toute la grande région. Que ferions-nous sans cet établissement ? La maternité fonctionne très bien, elle aussi. L’hôpital rayonne sur une patientèle de 100.000 personnes. Pas moins ! Il est un joyau à conserver et surtout ne boudons pas notre chance de le compter au cœur de la ville » a déclaré Jean-Benoît Tisserand.

Le député Christophe Naegelen, le maire Jean-Benoît Tisserand et Rémy Tanaré


« Pour continuer sur les propos de Monsieur le maire, je suis resté très attentif aux cycles de formation des infirmiers et aide-soignants qui sont dispensés au sein de l'Institut de formation en Soins Infirmiers (I.F.S.I.). Je connais, assez bien, les lieux pour m’y rendre régulièrement dans le cadre de remise de distinctions diverses. J’ai pu constater l’état de l’Amphithéâtre et grâce à la région, où j’officie en tant que conseiller, nous avons réussi à obtenir une enveloppe de 305.000 euros pour rénover ces lieux. Dans le même ordre d’idée, nous avons obtenu une somme de 750.000 euros qui servira à la modernisation de la pharmacie de l’hôpital » a expliqué Christophe Naegelen appuyé par le sénateur Jean Hingray qui s’est dit ravi du maintien de la maternité après une lutte acharnée de tous les instants.


D’autres projets ont été abordés :


Travaux divers :

La rue de la Courtine va faire l’objet d’une réelle réfection. Le quartier du Rhumont va se voir doter d’une nouvelle aire de jeux et le « LED » va continuer son déploiement dans les rues encore non pourvues afin de poursuivre l’amélioration du bilan énergétique.

L'assistance

Le Kiosque du Calvaire

Ce monument est cher aux Romarimontains. Vieux de 146 ans, il va faire l’objet, avec l’accord de l’architecte des bâtiments France, d’une déconstruction minutieuse et d’une reconstruction à l’identique (hormis le socle). Une convention a été signée avec la Fondation du patrimoine et un appel à souscription a été lancé pour financer le projet. À ce jour, 12.460 euros ont été mobilisés sur les 98.500 euros à atteindre.

Le Kiosque du Calvaire (Photo Alain Reynders)

Inauguration à venir d’un hôtel 3 étoiles

« Le Chapitre », c’est son nom sera un hôtel & Spa, installé dans les anciens murs de la Banque de France. Depuis quelques années, ce projet a fait l’objet de discussions entre la famille Claudel (propriétaire du « Best Western » d’Epinal) afin de mener à bien ce beau projet. Émilie Claudel a accepté ce challenge à condition d’en faire un hôtel différent.


L’établissement ne sera pas ouvert qu’aux seuls clients, mais sera aussi accessible aux Romarimontains qui souhaiteraient bénéficier des services spas (jacuzzi, hammam, fontaine de glace, douches sensorielles, saunas...), du bar, du restaurant…

L’ouverture est prévue au printemps 2023, si tous les délais sont tenus par les différents intervenants.

Le maire, Émilie Claudel, le sénateur Jean Hingray et Rémy Tanaré

Stade Vélo Tout Terrain (VTT)

On en a déjà beaucoup parlé jusqu’à présent. Ce « stade » sera installé sur le site de la Grange Puton. La municipalité a mis les chemins à disposition de l’intercommunalité.

« Nous insistons bien sur ce principe d’intercommunalité quant à l’accès au site. Il s’agit d’une initiative collective » a précisé le maire.


Ce projet touristique et sportif aura indéniablement des retombées économiques sur l’ensemble de l’agglomération. En effet, ce type d’infrastructure n’a pas d’équivalent dans le « Grand Est » et pourra accueillir tant des pilotes chevronnés, régionaux, nationaux et internationaux que des débutants et familles. Fin des travaux espérés durant l’année 2023.

Un hommage particulier aux Sapeurs-pompiers de Remiremont.

Présents depuis 300 ans au cœur de Remiremont, les pompiers font l’admiration de toute une ville. La célébration de cet anniversaire exceptionnel a été à la hauteur des espérances et a permis une belle communion avec la population.

Les Sapeurs-pompiers de Remiremont


À travers les sapeurs locaux, le maire et autres édiles ont souhaité mettre en avant toute une profession et spécialement tous ceux qui ont lutté contre des feux, encore jamais connus, durant cet été 2022 au Ménil. Sans leur intervention conjuguée à l’aide des agriculteurs locaux, ce sont des centaines d’hectares de forêt qui auraient disparu pour des décennies.

Le Capitaine Pascal Humbert et son effectif

Les Jeunes Sapeurs de Remiremont


Le Capitaine Pascal Humbert s’est dit fier de son effectif et aussi de la relève qui arrive avec les 15 jeunes sapeurs de sa caserne.

C’est une quarantaine de pompiers qui est montée sur l’estrade et qui a reçu l’ovation des 500 personnes présentes.


La cérémonie s’est clôturée par le verre de l’amitié dans un esprit convivial.

Texte et photos : Alain Reynders.

61 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page