top of page

Pouxeux – Un beau match de rentrée pour l’équipe féminine de foot.

C’est une nouvelle équipe féminine qui a chaussé les crampons ce dimanche pour affronter le groupe du ES Heillecourt (Meurthe et Moselle) sous une chaleur écrasante, dans le cadre de la Coupe de France.

Un des 6 buts marqués par le SR Pouxeux/Jarménil (Photo Alain Reynders)

Une rencontre disputée dans un bon état d’esprit

Dès la sortie des vestiaires, l’ambiance a été démontrée entre deux équipes qui se respectent et partagent la même passion.

Les deux formations se sont présentées sur le terrain où nombre de photos ont été prises en présence du député des Vosges Christophe Naegelen, du maire Jean-Louis Thomas et différents élus de Pouxeux. Le coup d’envoi a été donné conjointement par le maire et le député.

L'entrée des deux équipes sur le terrain du stade Roger Miclot de Pouxeux




Le député Christophe Naegelen et les élus pexéens ont salué les deux équipes

L'équipe du SR Pouxeux/Jarménil a reçu les encouragements de Christophe Naegelen

Le SR Pouxeux/Jarménil

Les deux équipes, ensemble, sur la photo pour marquer un fair-play sans faille

Le coup d'envoi donné par Jean-Louis Thomas, maire de Pouxeux

Une entame de match à l'avantage des locales

Après quelques minutes, seulement, les pexéennes ont ouvert le score en plantant une première banderille. La rencontre a été disputée par les deux équipes, qui ont montré beaucoup de jolis gestes techniques à l’instar de quelques pépites réalisées par le club local. Plusieurs fois, l’équipe du SR Pouxeux/Jarménil a trouvé la barre transversale ou l’un l’autre poteau sur le chemin des buts.

Dans la première mi-temps Pouxeux/Jarménil a encore marqué deux autres buts pour arriver à la pause avec un score de 3 – 0

Quelques phases de la rencontre



Le député a apprécié la qualité des gestes techniques et de l'engagement des joueuses






À la reprise, l’équipe de ES Heillecourt a retrouvé sa gardienne titulaire, arrivée en cours de match, ayant été retenue par ses activités professionnelles (c’est aussi cela le sport amateur : s’adapter aux contraintes de la vie). Cette dernière a, par ailleurs, réalisé quelques arrêts déterminants. Nonobstant ses efforts les joueuses locales ont ajouté 3 autres buts, dont un magnifique sur un coup de coin rentrant.

Les buts ont été marqués par : Nigmanski Emllie (2 buts) , Joyeux Amandine (1) Nigmanski Lucie (1) Madier Cindy (1) et Didier Maryline (1)

Score du match : 6 - 0

Le magnifique but marqué sur un coup de coin rentrant botté par Maryline Didier.

Un état d’esprit et un fair-play soulignés par les entraîneurs à l’issue de la rencontre

« Nous souhaitons remercier l’équipe de Heillecourt pour son état d’esprit sur le terrain, mais aussi pour avoir accepté de jouer la rencontre sans appliquer la demande de réserve d’avant match, vu la situation de notre club en position inconfortable de mutation. Le ES Heillecourt m’a dit qu’un match se gagne sur un terrain et non à coup de règlement obsolète. Au-delà du score de ce jour, c’est le football qui est sorti grandi par la prise de position des dirigeants de Heillecourt et par l’engagement démontré par ses joueuses. J’espère que les autres clubs seront tout aussi fair-play, face à notre situation » a déclaré Gérald Nigmanski soutenu dans ses propos par Gérald Constant, le coach de ES Heillecourt.

Les coachs des deux équipes avec l'arbitre du match

Gérald Nigmanski, entraîneur de l'équipe féminine du SR Pouxeux/Jarménil

Explications sur ce point de règlement qui sanctionne, actuellement, cette équipe

« Précédemment, aux portes de la R1, nous allons désormais jouer au plus bas niveau et devoir faire une saison dite blanche à la suite d’un engagement non honoré du président d’Eloyes, qui devant nous signer des formulaires de dispense du cachet mutation, s’est finalement ravisé au dernier moment, afin d’empêcher la création de notre équipe. Nous avons du mal à comprendre cette attitude et bien d’autres sur lesquelles je ne m’étendrai pas, de la part de la direction du club d’Eloyes qui aime clamer vouloir promotionner le football féminin. Si promotionner, c’est empêcher un club voisin de créer sa propre structure, c’est une drôle de façon de soutenir le foot féminin » a précisé Émilie Nigmanski l’entraîneuse joueuse.

Émilie Nigmanski


Durant toute la rencontre de nombreuses joueuses ou ex-joueuses sont venues apporter, par leur présence, un soutien au club de Pouxeux/Jarménil. Le public aussi est venu en nombre pour saluer l’engagement et la volonté des pexéennes. Les ballons du match ont d’ailleurs été offerts par d’anciens joueurs, notamment par Jean Hans, Maurice Gurny...


Et il vrai que priver le foot féminin Vosgien de ce groupe talentueux qui est, avant tout, une équipe de copines qui s’apprécient et qui font montre d’un réel talent footballistique est un beau gâchis, mû par un entêtement stérile et dommageable de la direction du club voisin d'Eloyes. À suivre.

Alain Reynders

768 vues0 commentaire

Comments


Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page