Nancy – Les pépites vosgiennes (et d’autres), récompensées par le monde culturel du Grand Est.

Dernière mise à jour : 15 juin

Le Magazine culturel renommé « Lumière en Arts » a décidé de proposer une nouvelle escale dans un haut lieu culinaire de la ville de Nancy, à deux pas de la Place Stanislas, à savoir à la Gentilhommière rue des Maréchaux et remettre, à cette occasion, différents trophées à des personnalités du monde de la culture.

De g à dr : Alain Masson, Gilles Laporte, Laëtitia Reynders, Libéra, Festival Baroque Froville, Sarah Leroy, Daniel Visse, Laurent Garcia, Gilles Gosserez et Bernard Visse (Photo Alain Reynders)

Une adresse connue pour sa gastronomie

La gentilhommière est connue de tous les amateurs de gastronomie. Alain Masson, son patron et président de la société du même nom, a repris ce restaurant gastronomique, il y a trente ans, avec le succès qu’on lui a connu. Cette adresse est incontournable de cette ville d'art, et est connue de tous les nancéiens.

Une escale sélectionnée par la présidente du magazine

Cette étape, choisie par Carine Koffi, la présidente du magazine, n’a pas été plébiscitée par hasard. Cette passionnée de culture, est la cofondatrice du magazine et présidente de ce dernier. Son souhait, a toujours été de faire partager les temps forts culturels, faire découvrir et mettre à l’honneur des artistes, des créateurs et des écrivains qui ont touché le public.

Très concernée par la francophonie Carine Koffi s’est investie dans la promotion de la culture pour le plus grand nombre et notamment pour la Côte d’Ivoire.

(Photo Lumières en arts)

Sa vie et ses passions, comme le cinéma, la visite d’expositions, la photographie, les arts, les auteurs contemporains, la bonne lecture et sa passion pour la cuisine ont certainement guidé certains de ces choix et sans nul doute, ceux des artistes qui ont été mis à l’honneur en cette belle journée du 11 juin.

Une cérémonie de mise à l’honneur menée de main de maître.

Le directeur Gilles Gosserez, le directeur du magazine et une partie de son équipe (Photo Alain Reynders)

En l’absence de la présidente Karine Coffi, retenue par d’autres obligations, c’est Gilles Gosserez, directeur du magazine, qui a hérité du rôle de maître cérémonie tout en rappelant les points de visées du magazine dans la vie culturelle du Grand Est. Il a donc insisté sur l’écoute toute particulière qu'a la rédaction pour la culture au sens large et pour son implication dans une société plus inclusive. L’accent a également été placé sur les actions éducatives mises en place pour la jeunesse.

Un premier "Trophée coup de cœur" pour le Festival de musique Baroque de Froville

Le responsable du Festival de musique Baroque a reçu son prix des mains de Gilles Gosserez (Photo Alain Reynders)


La direction et la rédaction du Magazine ont été touchées par l'organisation, sans faille, du Festival de musique Baroque de Froville. Ce dernier se déroule sur un site exceptionnel au sein de l’église baroque de Froville qui lui confère une acoustique à nulle autre pareille. Le festival, qui a accueilli 70.000 spectateurs, fête ses 25 ans d’existence en 2022. C’est donc très logiquement, qu’il a reçu, des mains de Gilles Gosserez, le trophée du « Coup de cœur de l’excellence en évènement musical»

Un autre trophée «Coup de cœur Talent Art et lettres» pour l’écrivaine loya, Laëtitia Reynders.

Laetitia Reynders surprise et ravie (Photo Alain Reynders)


Cette Vosgienne (Eloyes) d’origine belge, est renommée à travers l’hexagone et dans le plat pays grâce à sa présence à de nombreux salons littéraires (plus de 250 à ce jour) et dont elle a été la marraine pour certains. Elle a, jusqu’alors, été éditée pour 18 livres vient de fêter ses 10 ans de carrière en 2022. Sa carrière a débuté le… 11 juin 2002, soit 10 ans jour pour jour avec la remise de ce trophée; un sacré anniversaire! Sa trilogie, « La Gardienne du miroir », (dont l’intrigue se déroule en région nancéenne et en Meuse) a conquis des milliers de lecteurs et l’a confirmée comme une écrivaine de talent.

La journaliste Sarah Leroy, qui a déjà rencontré la romancière dans le cadre d’interviews, lui a remis son trophée sous les applaudissements nourris.

L’écrivain Gilles Laporte, a reçu le trophée de « La personnalité de l’excellence littéraire »

Bernard visse lors de son allocution pour son ami, Gilles Laporte (Photo Daniel Visse)


On ne présente plus Gilles Laporte, cet auteur Vosgien (Igney) connu internationalement et qui a eu une carrière riche en expériences professionnelles diverses (écrivain, conférencier, comédien, animateur radio…). On ne compte plus ses œuvres, que ce soient des poésies, des nouvelles, des romans; Gilles Laporte est une référence en littérature française. Son ami de toujours, Bernard Visse, le créateur des Imaginales mais aussi Vice-Président et conseiller culturel de Lumières en arts, lui a lu une présentation assez complète qui a touché Gilles, avant de lui remettre le prix tant mérité de « La Personnalité de l’excellence littéraire »

Les deux auteurs Vosgiens primés à Nancy, s'apprécient mutuellement (Photo A. Reynders)

L’hôte du jour, Alain Masson, a reçu le prix « Joker d’Or 2022 »

Laurent Garcia, maire de Laxou a félicité et remis le prix à Alain Masson, patron de "la Gentilhommière" (Photo Alain Reynders)


Le restaurateur de la Gentilhommière a, lui aussi, été récompensé. Pour beaucoup de nancéiens, son adresse est un gage de qualité et représente l’art du bien vivre. Ce cocon, situé au milieu de cette « rue gourmande », a, en plus, une connotation cultuelle toute particulière. N’est-elle pas la maison natale du papa (né le 15 novembre 1773) d’un certain Victor Hugo ? Peut-on rêver de meilleur écrin pour faire ressentir les saveurs qui ont égayé les papilles de plusieurs générations de gastronomes. Laurent Garcia, maire de Laxou a eu le privilège de féliciter le lauréat et de lui remettre le Joker d’or 2022 pour la « Personnalité de l‘Art de Vivre – Restaurant de l’excellence ».

Un "trophée surprise"…pour Daniel Visse

Daniel Visse a reçu son trophée des mains d'Adama Dembele (Photo Alain Reynders)


Alors qu’il a imaginé n’être là « que » pour réaliser de bons clichés, Daniel Visse le photographe et président de l’association Grand angle s’est vu décerner, à sa grande surprise, le trophée « Coup cœur excellence » pour l’organisation de l’évènement « Fenêtre sur Cours » organisé à Épinal avec son association Grand Angle. Son prix lui a été remis par Adama Dembele. C’est le troisième Vosgien à avoir été primé ce 11 juin à Nancy.

De nombreuses personnes ont assisté à la remise des prix

L’organisateur a été surpris par le nombre de personnes présentes à cette remise de prix. Leur nombre a même obligé certains convives à assister à la cérémonie à partir de la terrasse. Parmi l’assistance, on a reconnu l’artiste Libéra, Danièle Cuny Lajeunesse, coprésidente de Fantastika productions et Jérémy Huet gérant de Jer’4nim, mais aussi Laurent Garcia le maire de Laxou, une partie de l’équipe rédactionnelle du magazine avec Justine Wacrenier, Cyril Castanié, Adama Dembele, les journalistes et chroniqueurs radio Sarah Leroy et Sarah Bigeard, Claude Jean-Antoine « Tito » créateur du Festival Nancy Jazz Pulsations et autres artistes de la place. Que du beau monde pour honorer les lauréats du jour.

Laurent Garcia, maire de Laxou avec Bernard Visse, Gilles Laporte et Laëtitia Reynders (Photo Alain Reynders)

La rue des Maréchaux a été investie par le public venu en nombre (Photo Alain Reynders)

L'artiste Libéra a souhaité acquérir la trilogie de la Gardienne du Miroir dédicacée par Laëtitia Reynders (Photo Alain Reynders)

Un récipiendaire absent malgré lui.

Sylvain Vano de "L'écrin d Temps By Vano" (Photo Stéphanie lefevre photography)


Sylvain Vano, ce talentueux créateur nancéien, à la tête de la société "l’Écrin du Temps by Vano", a été primé dans la catégorie « Trophée de la créativité Grand Est 2022 ». Sylvain, soufrant, à cette date, n’a pu assister, à son corps défendant, à cette remise de prix qui l’a consacré. Une de ses créations a été offerte à Alain Masson, le trophée Joker d’or, ce qui a ravi le lauréat. Un vent favorable nous a laissé entendre que le talent de Sylvain a certainement séduit d’autres décideurs influents…A suivre!

Lumières en Arts a collectionné les "Sarah"

Le magazine culturel sans être constitué de personnes de talents. Aux côtés de Justine Wacrenier, Cyril Lastanie, Pascal Gavoille, Adama Dembele et les autres déjà cités se tiennent Sarah Gioria Ndengue et Sarah Leroy.

Sarah Gioria Ndengue, la rédactrice en chef de Lumières en Arts qui, retenue professionnellement dans une autre région, a été contrainte de faire l’impasse sur cette cérémonie à laquelle elle tient, pourtant. Sarah a une appétence toute particulière pour la littérature et pour la musique urbaine. Elle a réussi à prendre sa place dans la structure en s’occupant personnellement de la partie littérature. Elle gèrera les entretiens avec les auteurs, artistes, musiciens en se laissant guider par sa sensibilité et ses affinités

Récemment arrivée en renfort pour le magazine, Sarah Leroy n’est pas une inconnue pour les auditeurs nancéiens puisqu’elle a animé, notamment, les émissions « Les masques tombent » sur RCN. Jeune étudiante en journalisme et en art, Sarah a rejoint le magazine culturel, afin d’écrire sur ses différentes passions : les expositions, la musique et toutes les manifestations culturelles.

La journée s'est poursuivie par une séance de photos sur la place Stanislas avec une partie des récipiendaires.

Les lauréats Vosgiens en compagnie de responsables du Magazine "Lumières en Arts" et du directeur de publication d'Actuvosges.fr (Photo Sarah Leroy)

La majesté de la Place Stanislas de Nancy, sublimée par une journée ensoleillée (Photo Alain Reynders)

Le magazine "Lumières en arts", qui a rapidement occupé l’espace en matière de culture, a bien l’intention de poursuivre sur sa lancée et de donner l'écho de toutes les pépites artistiques qui font rayonner le Grand Est.

Alain Reynders

166 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr