Nancy – Deuxième trophée littéraire, en 2022, pour la loya, Laëtitia Reynders

C’est à Nancy que l’auteure loya a été conviée, comme d’autres personnalités du Grand Est, pour se retrouver autour de Claude-Jean Antoine le charismatique président de Nancy Jazz Pulsations.

Laetitia Reynders a reçu le "Trophée littéraire - Joker d'Or de l'Excellence "(Photo Actuvosges)

Un parterre de personnalités

Au cœur de Nancy, le numéro 57 de la belle rue commerciale des Dominicains « La Comtesse du Barry » a servi d’écrin pour cette cérémonie qui a consacré différents acteurs de la vie artistique et culinaire du Grand Est.

Beaucoup de monde s’est déplacé pour l’occasion et parmi la foule on a pu y reconnaître le peintre Kaza, l’orfèvre Vano, la metteure en scène Lorelyne Foti et Stéphane Champreux le gérant de la société de productions Wasabi, l’écrivaine vosgienne Laëtitia Reynders, un des photographes officiels de Johnny à savoir Michel Leclercq, la musicienne-chanteuse Aisate Ba, l’artiste Luka, le président de Nancy Jazz Pulsations (NJP) Claude-Jean Antoine dit « Tito » , l’artisan-confiseur, Maître pâtissier-chocolatier, Nicolas Genot de la, non moins célèbre, « Maison des sœurs Macarons » de la rue Gambetta, Ghislaine Dhalmann-Richard, chargée de communication et ambassadrice de l’Association lorraine de musique de chambre (ALMC), Mina Gautier créatrice de parfum, Sarah-Ingrid Gioria Ndengue, rédactrice en chef du Magazine, Bernard Visse vice-président de Lumières en Arts et président du prix littéraire Erckmann-Chatrian, Félicia Yon Nicolaï, responsable web pour le Mag, Nadia Khalfa communicante, Soria Bengadi, consultante, Adama Dembele, consultant, Binta Bougel, conseillère aux associations du monde , Ruth Bernardes, rédactrice "Art de Vivre", Eric Noël, conseiller artistique, Sarah Bigeard, critique littéraire, Danièle Cuny Lajeunesse co-présidente de Fantastika Productions, représentant l’artiste Libéra retenue professionnellement, de Thomas Carriot, directeur de la radio RCN et sa journaliste Clarisse, de Christophe Chévardé directeur de Cabinet à la ville de Villers-lès-Nancy et représentant RCN, Alain Reynders d’Actuvosges, du petit reporter Pascal Gavoille, Laurent Garcia le maire de Laxou…. Que du beau monde !


Que du beau monde à cette remise de prix à Nancy (Photo Actuvosges)

L'artisan-Orfèvre Vano et Laëtitia se connaissent et s'apprécient depuis dix ans (Photo Actuvosges)

Laëtitia Reynders et Ghislaine Dhalmann-Richard, chargée de communication et ambassadrice de l’Association lorraine de musique de chambre (ALMC). En arrière-plan : Gilles Gosserez, directeur du Mag "Lumières en Arts" (Photo Actuvosges)

Michel Leclercq, un des photographes de Johnny Halliday, son épouse et Laëtitia ont discuté de polars et des Vosges (Photo Actuvosges)

Nicolas Génot, primé lui aussi, n'a pas manqué de faire goûter ses nouvelles créations à l'écrivaine loya (Photo Actuvosges)

Stéphane Champreux, dirigeant de Wasabi Productions et Laëtitia Reynders (Photo Actuvosges)

Lorelyne Foti (metteuse en scène) et Laëtitia ont pu reprendre leur discussion interrompue par la remise de prix (Photo Actuvosges)

Une distinction qui a cueilli l’auteure loya.

Le déroulé de la soirée s’est poursuivi par la mise en avant de différents artistes du monde de l’art, qu’il soit musical, culinaire, pictural. À l’énoncé de son nom, Laëtitia n’a pas réagi, de suite, à l’appel de Gilles Gosserez, maître de cérémonie et directeur du Magazine « Lumières en arts. »

« J’étais en train de commenter certains prix avec Lorelyne Foti (la metteuse en scène spinalienne) ma voisine, lorsque Gilles Gosserez m’a citée. Il a insisté trois fois sur mon prénom avant que mon mari ne me dise : « C’est toi la lauréate du trophée littéraire et on t’appelle ». Je me suis donc avancée un peu interloquée avant de prendre conscience de l’importance du moment. »

Bernard Visse, responsable littéraire au Magazine, a été très dithyrambique envers Laëtitia Reynders (Photo Actuvosges)


Le désarroi momentané de l’auteure a ajouté une touche de fraîcheur et d’humour à cette remise. C’est Bernard Visse, le vice-président du magazine, mais aussi président du Goncourt lorrain le « Prix ErckmannChatrian » qui a remis le trophée littéraire à Laëtitia et qui a expliqué les raisons du choix du Jury et du plébiscite des lecteurs du magazine :

« Laëtitia Reynders est une Vosgienne, juste un peu belge (a-t-il précisé en souriant), qui a un grand lectorat, notamment, dans le Grand Est. Celui-ci, lui est fidèle et apprécie ses écrits dans la catégorie d’une littérature de genre de grande qualité. Elle a écrit 18 livres, en fantastique, Thrillers, polars et jeunesse. Son dernier roman est un polar dont l’action s’est déroulée dans les Vosges autour de rites de sacrifices celtes et/ou gaulois ».

Sous les applaudissements nourris Laëtitia, surprise, a reçu le "Trophée littéraire - Joker d'Or de l'Excellence ".



« Laëtitia a été élue par les lecteurs du magazine Lumières en arts et par les membres de l’équipe rédactionnelle. Ses écrits sont très appréciés en Grand Est, où elle est soutenue par une grande communauté de lecteurs. Sa trilogie La Gardienne du Miroir, dont l’action se déroule en Lorraine et notamment à Nancy, a contribué, j’en suis sûr, à sa renommée dans notre région. Son dernier polar, lui, a planté son intrigue dans les Vosges, qu’elle connaît vraiment bien et où elle dépeint les lieux celtes et gaulois présents dans les massifs. Ceux-ci lui ont servi de prétextes savamment choisis pour étayer son récit. C’est une auteure qui a déjà écrit de beaux ouvrages et qui nous surprendra encore dans un futur proche » a surenchéri, Gilles Gosserez le directeur du magazine et le Monsieur loyal de la soirée.

Les autres distinctions ont été attribuées à :

Claude-Jean Antoine, président de Nancy Jazz Pulsations a reçu le prix « Joker d’Or France – Personnalité culturelle préférée année 2022 »

Nicolas Génot, artisan-chocolatier (Les Sœurs Macarons) a reçu, le « Trophée d’or de l’excellence des délices gourmands – France 2022 ».

Diane Antoine et Laurent Monard, les gérants de la « Comtesse du Barry » et du « Poké-Bar Nancy » ont reçu le "Joker de l’excellence gourmande (Grand Est automne 2022)"

Assiate Ba, Compositrice-interprète du Thillot, a reçu le « trophée excellence musicale catégorie Musiques du monde. »

Le trophée créé par le peintre Kaza


Chaque récipiendaire a donc hérité d’une très belle reproduction d’une œuvre conçue spécifiquement pour Lumières en Arts par l’artiste-peintre Kaza, présent lors de cette remise de prix d’importance.

Laëtitia Reynders et le peintre Kaza (Photo Actuvosges)

Et ensuite ...

Depuis l’obtention de cette belle distinction, Laëtitia Reynders s’est rendue au Salon du Livre de Wallonie en Belgique (le plus grand salon francophone de Wallonie qui a, d’ailleurs, accueilli plus de 20.000 lecteurs pour l’édition 2022). Elle y a rencontré, comme chaque année depuis 10 ans, un grand succès, tant l’auteure est toujours grandement appréciée dans son pays d’origine.

Lors du Salon du Livre de Wallonie ces 08 et 09 octobre le stand de Dklogue Editions où a dédicacé Laëtitia Reynders a été pris d'assaut, durant deux jours, par ses lecteurs fidèles (Photo Alain Reynders)

L'auteur de Thriller Arnaud Codeville et Laëtitia Reynders ont ravi les lecteurs belges (Photo Alain Reynders)


Nous avons appris, par la maison d'édition Dklogue, qu’elle sera bientôt, les 29 et 30 octobre, au salon du Livre Doméraginaire, près de Montluçon où les organisateurs lui ont fait l’honneur d’en être la marraine.

Son parcours pour 2022 se poursuivra au Salon du Livre de Seclin (en région lilloise) le dimanche 27 novembre, puis elle sera présente dans la région vosgienne dans le cadre du Téléthon, pour enfin finir, en beauté, comme chaque année en Belgique, à Liège d'où elle est originaire, les 17 et 18 décembre.

Cette auteure renommée n'a pas fini de nous ravir par ses écrits.

Jean-Philippe Rousselle pour Actuvosges.

115 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr