top of page

Nancy – Des trophées "Joker d’or" remis lors d’une nouvelle escale culturelle.

Dernière mise à jour : 13 déc. 2022

Une fois de plus, le magazine Lumières en Arts a souhaité, mettre à l’honneur différents acteurs du « Grand Est ». Après Paris, Gérardmer, Metz, Rouen, Épinal, Amiens, la nouvelle escale s’est posée à nouveau à Nancy en un lieu propice à l’exposition d’œuvres d’arts et de rencontres : la galerie concept store Id&a (rue Gilbert à Nancy).

Les récipiendaires du jour, réunis chez Id&a Galerie Concept-Store (Photo A. Reynders)

Un lieu, un pari, une situation centrale

La galerie de décoration Id&a est située à quelques mètres d’une artère commerciale principale de Nancy. Quelques pas qui l’éloignent, il est vrai, des regards directs, mais qui lui confèrent, aussi, l’avantage d’être placée à un endroit où le connaisseur de belles choses peut prendre le temps du choix sans être bousculé.

Une partie de la boutique (Photo Id&a Nancy)


Kenza Sammari, la dynamique gérante, a opté pour cette grande boutique qui a permis de disposer pléthore d’éléments de décoration, savamment disposés pour capter le regard et saisir l’envie. C’est en ce lieu « magique » que le directeur de "Lumières en Arts", Gilles Gosserez, un vrai précurseur, dénicheur de coins insolites a décidé d’inviter les convives du jour.

Kenza recevra, durant la soirée, le trophée « Joker Or–Excellence en art – catégorie cheffe d’entreprise ».

Kenza Sammari a reçu le Trophée Joker Or (Photo Alain Reynders)

Des personnalités issues de tous les courants.

Que du beau monde issu des milieux de la littérature, du journalisme, du cinéma, de la danse, de la gastronomie, de la politique, réuni en ce beau lieu nancéien.

On y a croisé, entre autres, bien entendu les lauréats des prix à recevoir, une grande partie de l’équipe rédactionnelle et logistique de "Lumières en Arts", Laurent Garcia maire de Laxou, Victor Partouche Gérant de NBC, Claude-Jean Antoine Président de Nancy Jazz Pulsations, Ghislaine Dalhmann-Richard, ambassadrice ALMC, l’artiste Libéra, Jérémy Huet président de Fantastika productions, Diane Heili Antoine, gérante de la Comtesse du Barry et du Poké Bar Nancy, le créateur Vano de l’Écrin du Temps, l'artiste Kaza....

Une partie de l'assistance (Photo Alain Reynders)

Une partie de l'assistance (Photo Pascal Gavoille)

Un discours de bienvenue et des hommages.

Le "Monsieur loyal" de la soirée a souhaité la bienvenue à chacun. Bien que l’endroit soit vaste, le lieu a été vite comblé.

Gilles Gosserez a voulu, en préambule, rendre un hommage à Luigi Bartiromo, le "coiffeur des stars", une figure de Nancy, qui nous a quittés brutalement il y a quelques jours.

« Nous avions convenu, ensemble, de lui remettre le Joker d’Or lors d’une prochaine escale à Nancy. Le destin en a voulu autrement » a précisé le directeur ému qui a perdu un partenaire du magazine mais surtout un ami sincère.


Luigi Bartiromo (Photo Luigi Carla Coiffure)

Gilles Gosserez a remis le trophée de Luigi à son compagnon Benoît (Photo Alain Reynders)


C’est à titre posthume que le trophée « Étoile d’Or en Art de vivre - Personnalité culturelle préférée 2022 » a été remis à Luigi, par l’entremise de Benoît, son compagnon , qui a été très touché par ce geste.

Un vibrant hommage a également été fait à Gérard Poetschke (dit Gégé), le patron de l’emblématique brasserie itinérante de l’Ours Noir, disparu bien trop tôt et qui avait reçu, en avril 2022, lors de son passage à Nancy, le trophée "Joker Or France".

Gèrard Poestchke a été non seulement le président de la plus grand foire attractive de France (Saint Romain à Rouen) mais aussi un partenaire de Lumières en Arts et surtout…un ami.

Gérard Poestchke (Photo Paris Normandie)


Comme l'a précisé Gilles Gosserez le « show must go on » selon la formule consacrée en rappelant que ces chers disparus auraient été les premiers à le souhaiter.


Mina Gauthier une parfumeuse primée

Sans autre transition et parce que la soirée s’est voulue festive, la distribution des prix a débuté par la mise à l’honneur de Mina Gauthier cette parfumeuse, créatrice que les sphères parisiennes envient à Nancy. C’est une artiste des sens olfactifs, une poétesse des fragrances qui a jonglé avec les notes de tête, de fond et de cœur pour sublimer l’extrait fruité, boisé ou autre qui va bouleverser. Dans son univers confiné, discret et raffiné, la créatrice a déployé son talent et s'est réappropriée, en un seul lieu, les senteurs et volutes de tous les continents.

Mina Gautier a été ravie de recevoir cette reconnaissance (Photo Alain Reynders)


« Mina Gautier construit son parfum comme une réelle pyramide olfactive, toujours inspirée de la nature, conjuguant à la fois les témoignages olfactifs issus des racines végétales et des résines boisées, des tiges et des feuilles, enfin des fleurs et des fruits.

Par ses huiles essentielles rares et millésimées comme ingrédients premiers de ses créations, Mina Gautier entend redonner au parfum son aura d’antan, son pouvoir envoûtant qui traverse les âges, le genre et les époques » peut-on lire sur son site byminagautier.com.


C’est cette personnalité que "Lumières en Arts" a souhaité mettre à l’honneur en lui attribuant le trophée « Joker Or France - Excellence en art 2022 ».


Mina Gautier, Félcia Nicolaï et Gilles Gosserez, lors de la remise ses prix (Photo Alain Reynders)


Les lauréats étant nombreux, le maître de cérémonie a enchaîné en plaçant les projecteurs sur la jeune spinalienne :Mélodie Gollé.


Mélodie Gollé a reçu le trophée "Joker Or France".

Dans le milieu de la danse, elle est loin d’être une inconnue.

Plusieurs fois championne de France dans ce domaine, elle a aussi participé aux championnats du monde, à Los Angeles aux États-Unis en 2018 où elle a décroché le titre de championne du monde en "danse lyrique en solo". Elle a également obtenu la médaille de bronze en « Hip-hop » solo.

Mélodie a été touchée de recevoir ce trophée par le magazine Lumières en Arts (Photo Alain Reynders)


Depuis, la jeune femme a poursuivi sa carrière, a participé à différents projets, dont celui, en lien avec les Imaginales 2021, où elle a dansé dans une vidéo réalisée en collaboration avec l’artiste BodypainteurKazim2C. Cette mise en valeur du monde imaginaire et le coup de projecteur sur différents artistes de la ville ont été réalisés par « Temps Danse productions » d’Épinal, avec laquelle Mélodie a collaboré en totale synergie.

Depuis, la jeune femme est montée en puissance et a été remarquée dans le milieu artistique. Elle fait partie, désormais, des danseuses sélectionnées sur la tournée de la chanteuse Angèle. Après avoir presté à la "Halle Tony Garnier" de Lyon devant 18.000 personnes puis aux "NRJ Music Awards" sur les créations d’Angèle, deux autres rendez-vous importants se sont profilés à l’horizon avec ces 2 représentations exceptionnelles au "Stade Paris la Défense Arena" ces 2 & 3 décembre devant 40.000 personnes.

Mélodie Gollé et l'artiste chorégraphe Libéra (Photo Jérémy Huet)


Malgré cet agenda très chargé, Mélodie s’est débrouillée pour répondre à l’invitation de "Lumières en Arts" et a reçu le trophée "Joker Or France –Coup de cœur jeune talent danse 2022". Une reconnaissance ô combien méritée.


Entre deux artistes, le directeur du magazine a aussi mis en avant une de ses collaboratrices, la jeune Félicia Nicolaï qui, jusqu’alors, s’est occupée de la communication sur les réseaux sociaux et qui, désormais, va suppléer la Rédactrice en chef Sarah-Ingrid Gioria Ndengue, devenant son adjointe directe.

Félicia Nicolaï la nouvelle rédactrice en chef adjointe de Lumières en Arts (Photo Alain Reynders)


De la danse à la littérature en deux pas

Le temps a été venu de parler "livre" et surtout d’un ouvrage en particulier : « Nancy mémoire d’une ville » qui a révélé la beauté et l’histoire de la ville de Nancy, tant par ses photos réalisées par Jean-Pierre Puton, le fondateur de la Biennale internationale de l’image, que par la prose de Jérôme Estrada de Tourniel historien de l’art de formation et journaliste émérite à l’Est Républicain. Les deux hommes ont, par ailleurs, déniché des documents uniques et anciens qui raviront les plus exigeants.

Jérôme Estrada de Tourniel et Jean-¨Pierre Puton ont reçu leur prix des mains de Félicia Nicolaï et de l'artiste Libéra (Photo Alain Reynders)

Un livre à découvrir et un belle idée à souffler à "Père Noël"


Cet ouvrage, rédigé à « 4 mains, a retracé l’essor de la ville de Nancy, après 1870 et l’annexion de l’Alsace-Lorraine. Un pan d’histoire confié aux yeux du lecteur, segmenté en suivant différents thèmes et contenant plus de 280 clichés remarquables.

Les deux auteurs ont reçu le prix « Joker 2022 – Excellence en art et mémoire de la photographie » des mains de Félicia Nicolaï et de l’artiste Libéra

La comédienne Aurélie Palovitch récompensée

Le 7e art n’a pas non plus été en reste, puisque Nancy et le Grand Est a pu compter sur un vivier de comédiens plus qu’intéressants et parmi ceux-ci, Aurélie Palovitch connue à la télévision pour son rôle de « Marie-Antoinette les derniers secrets d’une Reine » de Daniel Albin, « le Bruit des trousseaux » de Philippe Claudel (2020), dans la série télévisée « Face à face » de Julien Zidi et July Hygreck(2021), « Sage Homme » de Jennifer Devoldere (2021) et en attente de diffusion dans la série « Walkyries » de Yvan Fegyveres pour TF1 pour ne citer que ceux-là.

Aurélie Palovitch a été touchée part ce prix et a aussi évoqué deux associations qui lui sont chères (Photo Alain Reynders)


Plus récemment, l'actrice a été cette sémillante présentatrice de l’émission "Jardins de chez nous" qui a été diffusée depuis janvier 2022 sur Vosges TV. Par cette émission très suivie, elle est entrée dans le quotidien des Vosgiens et des Mosellans.

À côté de cette activité professionnelle bien complète, Aurélie s’est aussi investie dans l’association « M’as-tu vu ?» , dont elle est la présidente et qui a eu pour vocation de faire connaître l’existence et la qualité des comédiens du Grand-Est. mastuvu-grandest.fr

Aurélie Palovitch et son Joker d'or (Photo Jérémy Huet)

Lors de sa présence à cette soirée, elle a aussi attiré l’attention sur l’association « Petit Cœur de Beurre » dont elle est la marraine et qui cherche à faire connaître la cardiopathie congénitale (qui est une malformation cardiaque) qui touche un enfant sur cent en France. L’association a été mise en place pour aider à l’amélioration du quotidien de toutes les personnes concernées, directement ou indirectement, par cette cause. www.petitcoeurdebeurre.f

Aurélie a reçu, par le directeur Gilles Gosserez, le « Joker d’Or France – Coup de cœur excellence et talent »

L’art culinaire, lui aussi primé.

L'escale artistique rime aussi avec escale gastronomique. Les pâtisseries et mets fin travaillés, façonnés par Nathalie Lalonde sont réputés à travers tout Nancy. L’établissement de Nathalie, c’est un mélange malicieux de boulangerie, pâtisserie, confiserie, créations délicieuses dans la tradition du bon goût, depuis plusieurs générations (depuis 1901)

Les Nancéiens ont apprécié et apprécient toujours le Suprême et le Montebello en pâtisserie, les Charlestines, les Cristallines, les palets d’or, les Florentins les Mazagrans pour la confiserie chocolaterie, voire encore l’incontournable gâteau vert.

Claude Jean Antoine a remis le prix à son amie Nathalie Lalonde (Photos Alain Reynders)


Pour Nathalie une des gageures de l’époque où elle débutait a été la réalisation du pain. « J’étais terrorisée par ces réalisations. À la base faire du pain, n’était pas mon métier. La confection d’un pain est aussi compliquée que la pâtisserie voire plus complexe que le chocolat. Mais je me suis appliquée et j’ai aussi été aidée par les Moulins » a précisé Nathalie.

Elle a reçu des mains de Claude-Jean Antoine dit Tito le « Trophée Joker d’Or Gourmand 2022 – Excellence en gourmandise »

Un jeune auteur de Toul en coup de cœur

Avant de clôturer la soirée, le magazine a appelé Geoffrey Vibrac, auteur nancéien qui a sorti son premier roman édité chez les éditions Gérard Louis d’Haroué. Ce jeune auteur de Toul, a écrit « L’affaire du cadavre rouge » dont la trame se déroule dans cette ville et débute par la Place Ronde. Quatre tomes sont prévus.

En encouragement, le jeune auteur a reçu le prix « Coup de Cœur lecture »


Geoffrey Vibrac et Adama Dembele (Photo Alain Reynders)

L’apéritif gourmand offert par les partenaires a titillé les papilles des convives (Photo A.R)

Aurélie Palovitch et Mélodie Gollé, deux des Trophées Joker Or, ont posé avec Alain Reynders d'Actuvosges.fr (Photo Pascal Gavoille)

Une grande partie des convives pour la photo souvenir chez Id&a (Photo Alain Reynders)


Le directeur de Lumières en Arts a rappelé l'exposition de "L'écrin du Temps" qui se tient jusque janvier 2023 à Laxou avec le thème "Le Temps suspendu". Il a aussi reprécisé que le trophée Joker est une création du peintre Kaza conçue spécialement pour le magazine.


Les récipiendaires, les convives et membres de Lumières en Arts ont pris ensemble l’apéritif gourmand mis en place et offert de concert par Stéphane chef du restaurant La Source à Nancy, Adam restaurant nancéien Mandaloun, meilleur restaurant libanais sans oublier les douceurs concoctées par Nathalie Lalonde qui a fait fondre les plus résistants.

La soirée s’est poursuivie dans une belle ambiance d’échanges, de découvertes et de contacts.

Crédit photo : média Paris Normandie, Pascal Gavoille, Alain Reynders, Jérémy Huet, Id&a, Luigi Carla Coiffure

Reportage Alain Reynders

206 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page