top of page

Nancy – Clap de départ pour la 28e édition du "Festival international du film de Nancy" (FIFN)

C’est par un temps doux, avec la cour de la Manufacture comme écrin qu’un parterre d’invités a assisté au lancement de ce Festival cher aux Nancéiens.

Le lancement du Festival s'est déroulé dans la cour de la Manufacture (Photo Alain Reynders)

Dix jours de projection

À l’heure prévue, Toni Glamcevski, président du Festival, a rassemblé l’assistance sous ce magnifique marronnier indien, pour entamer les présentations et expliquer le déroulé du Festival à venir qui a débuté ce 26 août par une sélection de films courts, suivis de la fiction « Leningrad Cowboys meet moses » et qui continuera les diffusions jusqu’au 4 septembre.

(Photo Alain Reynders)

Une sélection opérée après le visionnage de 3.000 métrages

Lors de son allocution, Toni Glamcevski, président du FIFN, a rappelé que pour obtenir la sélection reprise dans le magnifique carnet de présentation offert aux visiteurs, il a fallu visionner près de 3.000 films et que la sélection a été bien compliquée tant la qualité des productions a été élevée.

Toni Glamcevski lors de son allocution de bienvenue (Photo Alain Reynders)


« Pendant les dix jours du festival, nous vous invitons à vous promener de continent en continent avec un long arrêt en Finlande. Les films sélectionnés nous montrent, comme un miroir, nos sociétés face à ses contradictions, à la fois émerveillées par l’humanisme et la nature qui nous entourent, mais aussi horrifiées et fascinées par sa propre violence. Le regard des autres, mais aussi le regard que l’on porte sur soi, c’est un autre sujet abordé par de nombreux films cette année » a-t-il précisé.

(Photo Alain Reynders)


Après avoir mis l’accent sur les moments forts du festival à venir, il a cédé la parole à Blandine Glamcevski, la directrice du pôle éducatif qui a parlé d’une nouvelle association « Réseau FEST » qui regroupera les festivals du film du Grand Est et qui a été créée pour mettre en avant les lieux de diffusion.

Focus sur la Finlande

Cette année, les organisateurs ont souhaité mettre en lumière les réalisations finlandaises comme « Leningrad cowboys Meet Moses », « Tove », « Metsurin Tarina », Tiikeri (le Tigre), « Aurora », « Helsinki Ikuisesti », « Tove », « Seurapeli » ….. La cérémonie d’ouverture a d’ailleurs été relevée par la présence de consul de Finlande à Nancy.

Une nouvelle association mise à l’honneur

« M’as-tu vu ? Actrices et Acteurs du Grand Est » est une association fruit d’un travail de deux années par sa présidente Aurélie Palovicth, actrice de la région de la Nancy et épaulée par d’autres collègues du Grand Est. L’ambition de cette nouvelle structure est de devenir le plus grand collectif de comédiens professionnels. La présidente a été invitée à présenter l’association devant un parterre nourri de personnalités diverses et a rencontré un réel intérêt de l’assistance.

Fiona Sestito, Aurélie Palovitch t Claire Verley ont représenté le collectif "M'as tu vu?" (Photo Alain Reynders)

Blandine Glamcevski, Aurélie Palovitch, Rowling et Toni Glamcevski (Photo Alain Reynders)

Un tour du monde par les films

Ce festival du film de Nancy a présenté un programme riche de productions provenant de tous azimuts. C’est ainsi que le cinéphile pourra découvrir des réalisations provenant d’Allemagne de Belgique, du Chili, Mexique, Finlande, Corée, Ukraine, Russie, Brésil, Bosnie, Lituanie, Chine, Suisse, Canada, Liban, Iran, Grèce, Sénégal et bien sûr de la France. Un panel qui devrait contenter même le public le plus exigeant

Après les allocutions, la place a été laissée à un concert « Le jardin musical de Sarah » qui a bercé les échanges durant le verre de l’amitié.


(Photo Alain Reynders)

C’est parti pour 10 jours de projection et de découvertes cinématographiques au cœur de Nancy. Amis cinéphiles, régalez-vous !

Alain Reynders

146 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page