Raon-Aux-Bois - Georges Émilien nous a quittés.

Dernière mise à jour : 12 janv.

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Georges ÉMILIEN, cette figure locale de la municipalité de Raon-Aux-Bois.

Né le 4 janvier 1935 à Arcis-Sur-Aube (département de l’Aube), il a été l’ainé d’une fratrie de cinq enfants.


Georges ÉMILIEN en 2017 à Arcis-Sur-Aube (photo L'Est l'Eclair)


Diplômé en comptabilité Georges Émilien a opté pour une carrière exemplaire dans la gendarmerie. Il est admis à la retraite le 31 décembre 1985 avec le grade d’adjudant après 32 années de bons et loyaux services.

Il a aussi été vétéran de la guerre d’Algérie et obtenu toutes les médailles entre 1956 et 1957

Un passeur de mémoire de qualité et investi

On l’a connu, également, comme un passeur de mémoire. Un infatigable témoin de la dernière guerre et d’autres conflits, qui a toujours souhaité transmettre aux nouvelles générations les expériences réelles, vécues à cette époque, que ce soit par lui-même, ses proches ou autres camarades.

Il a occupé de nombreuses fonctions officielles et parfois prestigieuses

La liste des fonctions exercées par Georges Émilien est impressionnante. On retiendra les principales à savoir : délégué départemental auprès de l’office Anciens Combattants (ONAC), délégué national pour la société nationale d’entraide de la M.M (SNEMM), Chancelier des anciens des troupes de Marine, Chef du protocole pour la Légion étrangère, président, pendant 15 années, des retraités de la Gendarmerie, membre de l’Académie du dévouement national (Grand Or de cet ordre), membre de l’ordre de Moélie (Légion d’honneur des Comores)…

Un correspondant de presse discret et spécialisé en cérémonies patriotiques

Au-delà de toutes ces fonctions, Georges Émilien a aussi été, pendant 15 ans, correspondant de presse spécialisé en commémorations patriotiques ainsi que pour l'actualité de Raon-aux-Bois sa municipalité. C’est avec cette casquette journalistique, qu'il a aidé Jean-Claude Bigorne sur ce type d’évènements et puis récemment il en a fait de même avec Alain Reynders. Tous deux, avaient pour lui un grand respect.

Des obsèques solennelles et émouvantes

C’est en l’Église de Raon-aux-Bois, le 20 décembre 2021, qu‘ont eu lieu ses obsèques. Pas moins de 11 porte-drapeaux ont souhaité être présents, ainsi que des personnes du monde politique ou encore de hauts gradés de l’armée et du corps de Gendarmerie. Oswald Calégari, Président départemental des AFN Vosges lui a rendu un hommage émouvant tout en retraçant sa vie bien remplie.

Assurément Gorges Émilien va laisser un grand vide et notamment en ce qui concerne les associations patriotiques de la région.

Nos plus sincères condoléances à la famille et à ses amis.

Alain Reynders

23 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr