top of page

Gérardmer – "Les Rencontres du Cinéma" ont accueilli Claude Lelouch

Le documentaire «Tourner pour vivre» (1 h 45’) réalisé par Philippe Azoulay était attendu tout comme la venue des deux réalisateurs-cinéastes.

Philippe Azoulay, Jean Walker et Claude Lelouch (Photo Alain Reynders)

Dix années de vie cinématographique sous l'objectif

Ce film qui a retracé un pan de vie de Claude Lelouch a permis au spectateur de découvrir cet homme qui a grandi à travers le prisme du cinéma et dont le déclic pour cet art,s’est enclenché le jour où son papa lui a offert une caméra.

Depuis, tout a tourné autour de la quête des images, en se laissant guider par les scènes de vie et le hasard. Pendant près de deux heures, le cinéphile a pu admirer, ce grand cinéaste se dévoiler, malgré tout avec pudeur et se confier sur son ressenti, ses envies et ses frustrations.


Jean Walker, co-organisateur et Claude Lelouch (Photo Alain Reynders)

le réalisateur Philippe Azoulay (Photo Alain Reynders)

Un résumé en citations.

A plusieurs moments dans le documentaire, qui nous a permis de nous immiscer avec précaution dans la vie de Claude Lelouch, on a pu retenir quelques déclarations de ce dernier qui le révèlent assez bien :

"Ce film est une incursion dans un autre espace temps"

"On filme des parfums de vérité"

"Le hasard a toujours du talent"

"Le présent a toutes les vertus et j’ai envie de le déguster"

"Je ne suis pas un metteur en scène. Je suis un metteur en vie"

"Ma vie est une succession d’histoires d’amour"

"Le grand patron c’est le temps qui passe"

Et puis pour finir avec un brin de provocation amusée « Woody Allen m’agace, il a réalisé plus de films que moi »

Toutes ces petites citations de ce grand homme de cinéma qui le définissent tellement bien.

Une sortie en salle le 11 mai 2022

« Tourner pour vivre » sortira en salle le 11 mai et on ne peut que le conseiller à tous ceux qui aiment le septième art.

(Photo Alain Reynders)


A la fin de la séance Philippe Azoulay et Claude Lelouch sont venus partager avec le public présent tout en sacrifiant aux demandes des collectionneurs d’autographes.

Sur le devant du Casino Joa, le cinéaste nous a accordé quelques mots :

« J’espère que vous avez aimé, parce que finalement cela me représente assez bien et a nécessité 10 ans de production. Vous vous rendez compte ? Dix ans ? C’est un peu fou, non ? J’espère qu’à sa sortie il restera programmé un certain temps parce que le travail de Philippe (ndrl : Azoulay) a été gigantesque » nous a-t-il confié


Claude Lelouch et Jean Walker (Photo Alain Reynders)

Claude Lelouch et Alain Reynders

Une visite des coulisses de tournage

Rappelons que ce documentaire a permis, à sa vision, de découvrir les coulisses de certains tournages, un peu comme un témoin qui observe discrètement. On y a découvert, Sandrine Bonnaire, Elsa Zylberstein, Jean Dujardin, Johnny… sous d’autres angles et avec attachement


Peu après, fidèle à sa volonté de transmettre il est allé à la rencontre de la jeunesse géromoise afin de répondre aux nombreuses questions pertinentes. Un passage qui restera gravé dans les mémoires des « Rencontres du Cinéma de Gérardmer »

Alain Reynders

16 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page