Gérardmer - Les 24e Rencontres du Cinéma sont de retour à partir du mardi 05 avril

Dernière mise à jour : 8 avr.

Les cinéphiles qui ont été patients vont pouvoir se régaler d’ici quelques jours, lors des « 24 e Rencontres du cinéma de Gérardmer ». Du 05 au 08 avril 2022. Cinéma du Casino Joa.


Denis Blum, Bruno Poizat, Thierry Tabaraud et Stessy Speissmann ont présenté l'affiche des "Rencontres du Cinéma de Gérardmer" (Photo Alain Reynders)

Un retour tellement attendu

Absentes depuis deux ans, muselées par un virus contraignant, les « Rencontres du cinéma de Gérardmer » ont ressorti les bobines pour offrir un panel de films intéressants.

Ce sont tous les acteurs du monde du film qui vont se réunir au sein de la « Perle des Vosges » pour visionner entre 15 et 20 films qui feront l’actualité dans les semaines ou mois à venir.

Distributeurs, exploitants de salle, fournisseurs et public vont se côtoyer en salle. Une excellente occasion pour chacun de prendre le pouls du public et connaître les premières impressions de connaisseurs et passionnés.

Toute la presse présente à la conférence

La presse a répondu en nombre à l'invitation (Photo Alain Reynders)

Dans le cadre magnifique de la Ville Monplaisir de la cité géromoise s’est tenue une conférence de presse en compagnie de Stessy Speissmann, le maire de Gérardmer, Bruno Poizat, directeur de l’Office du Tourisme Intercommunal, Thierry Tabaraud le président du syndicat des exploitants de l’Est​, ainsi que l’incontournable Denis Blum, programmateur des Rencontres


Dans son allocution, le premier magistrat a précisé être ému de retrouver ces rencontres culturelles qui ont manqué et s’est dit ravi de voir perdurer cet évènement qui a permis tant de partages. Il a souhaité remercier l’association Grand Est et l’ensemble de toutes les forces vives qui se sont investies depuis autant d’années dans ces Rencontres.

Une affiche colorée et attrayante

L’affiche du festival a été dévoilée. Il s’agit d’une création originale, composée en 2020 déjà et qui est l’œuvre d’un des co-organisateurs de l’évènement, à savoir Jean Walker. L’affiche est lumineuse et plaira, sans nul doute…


La programmation et ses sélections


Les films présentés par Denis Blum

En amont de la sélection, ce sont des dizaines de films qui ont été visionnés. Le choix s’est, une fois encore avéré difficile.

« C’est sûr, que certains critiqueront et que d’autres encenseront ces sélections. Mais c’est ainsi. Le hasard de la programmation a retenu 3 films venant du Japon, un autre d’Argentin, notamment. Nous aurons 10 films qui seront représentés par leurs équipes, que ce soient les réalisateurs, des acteurs…

La passion encore et toujours (Photo Alain Reynders)


La soirée d’ouverture officielle ouvrira les rideaux sur une comédie française, œuvre de Philippe Guillard reprenant dans ses rôles principaux Gérard Lanvin et Artus. « J’adore ce que vous faites » va certainement être apprécié par le jeu d’acteur des deux personnages que tout oppose au départ et qui va brosser cette admiration exacerbée que peut avoir un fan pour son acteur fétiche. De bons moments à venir. A noter qu’Artus et le réalisateur seront présents lors de ces rencontres.

Denis Blum a aussi souhaité parler de « Karnawal » production argentine et premier film de Juan-Pablo Felix. A aussi été évoqué « Visiteurs du futur » qui sera présenté par son réalisateur. Il a été sélectionné d’abord parce qu’il est soutenu par la région et ensuite parce qu’il s’adresse à un public 15-25 ans, notamment au niveau du son.

Claude Lelouch sera présent et dirigera une "Master class".


Le 7 avril, c’est un documentaire consacré à la vie de Claude Lelouch qui sera présenté. A l’issue de la projection de « Tourner pour vivre » Claude Lelouch sera présent, ensuite, pour diriger une "Master class" destinée à deux classes de lycéens de la localité. Le réalisateur Philippe Azouley sera également présent.

Les comédies ont, manifestement, plu aux sélectionneurs puisque le film « C’est magnifique » sera projeté le jeudi 7 avril en soirée. Cette réalisation de Clovis Cornillac le compte également comme acteur aux côtés d’Alice Pol et Lilou Fogli… C’est la première fois que l’acteur se déplace à Gérardmer avec la casquette de réalisateur.

Des films pour les plus jeunes

Le président a mis l’accent sur 5 films destines à la tranche d’âge 15-25 ans. Karnawal, Le visiteur du futur, Ninja baby, Junk Head et La chance sourit à Madame Nikuko devraient plaire à ce public.

Pour conclure son allocution, Denis Blum a présenté le film d’Anne le Ny. Cette dernière viendra présenter son film « Le torrent » projeté en clôture des Rencontres, le vendredi soir. Il s’agira d’une avant-première. Ce tournage a été réalisé à 90 % à Gérardmer avec José Garcia et André Dussolier dans les rôles principaux. Anne Le Ny y joue, également, un petit rôle

« Malgré les difficultés rencontrées depuis deux ans, le monde du cinéma s’est mobilisé pour continuer à avancer. On vit un modèle compliqué. Des sorties ont été décalées et forcément il y a eu quantité de films arrivés en même temps ce qui a contraint les salles à proposer des temps de programmation réduits.

D’autre part, la diversité des "Rencontres" est une richesse. La diversité, c’est l’essence même de la programmation et de la diffusion en salle » a précisé Thierry Tabaraud

« Un tout grand merci à Denis Blum qui est la cheville ouvrière de ces rencontres et sans qui ces "rencontres" n'existeraient pas » a-t-il surenchérit.



Les rencontres du cinéma sont organisées par :

L’association des Cinémas indépendants de l’Est , avec le concours ds syndicats de directeurs de cinémas de l’Est et de Rhin-Moselle

L’office de Tourisme communautaire Gérardmer-Hautes-Vosges

La ville de Gérardmer

Alain Reynders

22 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr