top of page

Eloyes – Une fin heureuse à la cavale de Frisbee.

Des familles lorraines ont eu la belle idée de passer le réveillon de la Saint-Sylvestre à l’Étang du Chena. En soi, une bonne initiative jusqu’au moment où les feux d’artifices ont fusé...

Fourbus mais soulagés, les membres de la famille ont retrouvé Frisbee (Photo Raphael Toussaint)

Des éclats de lumière et des pétarades qui ont terrorisé le chien de la famille

Frisbee est une belle petite beagle, affectueuse, attachante et choyée par ses maîtres. Elle a été à leurs côtés tout au long de la soirée. Lorsque les premiers feux ont éclaté à quelques dizaines de mètres de l’Étang, la petite chienne a paniqué, s’est libérée de son harnais pour s’enfuir « à toutes pattes » et s’enfoncer dans la nuit noire en remontant la Moselle vers la D157.

Toute la nuit, les familles ont cherché après la petite Frisbee… En vain.

Un avis de recherche sur les réseaux sociaux couplé aux initiatives des propriétaires

Dans la matinée du 1er janvier, un article a été rédigé par "Actuvosges.fr" et diffusé sur le net, notamment, sur les pages de « T’es originaire d’Eloyes si… » et « T’es originaire de Pouxeux-Jarménil si… » . Le message a, aussi, été beaucoup partagé par les loyas, sans oublier le signalement à « Pet Alerte » et des affiches dans les commerces apposées par les propriétaires.


(Photo Marie Cerejo)

Des signalements sur Jarménil

Très rapidement, des témoignages concordants ont permis de localiser la petite chienne à Jarménil rue de la Vologne.

Les maîtres s’y sont rendus immédiatement et ont reconnu Frisbee. Ils l’ont appelée et celle-ci est venue vers eux, en se précipitant. Hélas, un véhicule est arrivé au même moment et l’a percutée tout en continuant son chemin sans s’arrêter….

Frisbee s’est relevée, à nouveau paniquée et est repartie à l’opposé de ses maîtres. Les recherches ont continué sans relâche.

D'autres membres la famille sont venus en renfort et ce sont plus de 10 personnes qui ont quadrillé tout Jarménil et les bois alentours tout en revenant, régulièrement, au Chena à Eloyes, au cas où…

La délivrance ce 02 janvier.

Un rendez-vous a été improvisé rue des Moises le long de la D42 (route entre Eloyes et Jarménil). Il est 13 h 40. Pendant les discussions, un beagle est passé à proximité du groupe. Un membre de la famille l’a appelé et c’était…Frisbee. D’abord apeurée, elle a été récupérée et placée dans le véhicule avant de retrouver tout son petit monde à l’étang du Chena où elle s’est précipitée vers son maître et a fait la fête à chacun après 38 heures d’errance dans les campagnes et bois entre Eloyes et Jarménil. Inutile de dire que le beagle était affamé.

Passage par la case vétérinaire.

Il a fallu, vite, obtenir un rendez-vous pour savoir si la petite chienne n’avait pas de souci suite à l’accident avec la voiture ou d’autres problèmes rencontrés durant cette fugue.

Un bilan complet a été réalisé avec une échographie. Par chance, il n’y a pas d’hémorragie interne, les organes vitaux n’ont pas été touchés. Toutefois, on a noté la présence d’un bel hématome et d’un traumatisme au bassin et pattes arrières liés à la collision. Pendant une semaine, Frisbee va suivre un traitement, s’abstenir de toute course ou montée d’escalier et normalement, tout devrait rentrer dans l’ordre.

(Photo Marie Cerejo)

Un bel élan de solidarité salué par les maîtres reconnaissants.

« Il y a eu un énorme trafic pour Frisbee, sur les réseaux sociaux, de nombreux partages. C’est incroyable la mobilisation qu’il y a eu dans les villages. Nous en sommes infiniment reconnaissants. Un immense merci à tous pour cet élan de générosité » a précisé Marie Cerejo libérée d’avoir retrouvé ce membre de la famille.

Les réseaux sociaux ont démontré leur efficacité lorsqu'ils sont utilisés à bon escient.

Alain Reynders

1 078 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page