top of page

Eloyes – Une boîte à livres placée dans le centre du village

La municipalité a souhaité répondre à une demande des loyas : placer une boîte à livres dans la ville

L'ouvrage, mis en place est dans sa phase parachèvement (Photo Alain Reynders)

Le principe d’une boîte à livres :

« Prends le livre, c’est gratuit. Rends-le, c’est gratuit aussi. Et si possible, ramènes-en un. » Un principe simple qui permet à tout à chacun de s’ouvrir aux plaisirs de la lecture.

Contrairement à ce qu’ont voulu faire croire les américains, le concept des boites à livres n’est pas né le Wisconsin mais bien en Europe, en Autriche dans la ville de Graz sous l’appellation « bibliothèques ouvertes » (die offene Bibliothek) dans le cadre d’un appel à projet artistique par le duo Clegg et Martin Guttmann.

Depuis, le principe s’est étendu un peu partout et même, il est vrai au Wisconsin mais en …2009. . Rendons, donc, à César…

Déposer des livres oui, mais… il est utile de prendre certaines précautions.

L’expérience d’autres villes françaises et belges a démontré que des professionnels de ventes de livres en brocante ou vide-greniers, venaient régulièrement vider les boîtes à livres des ouvrages les plus intéressants pour les revendre, sans vergogne sur leurs étals. Il y a donc lieu de prendre certaines précautions.

L’écrivaine loya, Laetitia Reynders, a régulièrement alimenté quelques boites à livres d’une partie de ses ouvrages et elle nous a confié une petite astuce « utile »

« Le principe est simple. Puisqu’il s’agit de livres mis gratuitement à disposition de tous, il faut qu’ils restent gratuits. Pour dissuader les marchands véreux, il suffit, à différents endroits dans le livre (en haut ou bas de page), d’ajouter ce livre ne peut être vendu et a été confié à la boîte à livres d’Eloyes . Je l’indiquerais, par exemple, à la page avec le titre du livre, et à deux ou trois autres endroits répartis dans le bouquin, en début de chapitre. Si par esprit malicieux le vendeur a décidé d’arracher la page, le client s’en rendra compte » nous a-t-elle expliqué. A retenir!

L'écrivaine a déposé des livres "marqués" dans la boîte à livres de Remiremont (Photo Alain Reynders - archives de septembre 2021)

Une boîte à livres "sous surveillance".

Il est utile de rappeler que la ville d’Eloyes a déployé différentes caméras, dont deux ont, dans leur angle, la vision sur la boîte à livres. Une précaution qui devrait dissuader les esprits chagrins de venir abîmer cette réalisation

Un travail effectué par les services techniques de la municipalité

(Photo de la municipalité d'Eloyes)

(Photo Alain Reynders)


« Ce sont effectivement nos services techniques qui se sont attelés à construire et à installer cette boîte. De plus, tout a été fait à partir de matériaux de récupération repris sur un autre ouvrage à démonter. Ils y ont travaillé avec cœur et on peut dire que c’est une belle réalisation « a précisé André Jacquemin le maire d’Eloyes.

Cette dernière sera opérationnelle fin mars 2023.

Alain Reynders

199 vues0 commentaire

Comentarios


Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page