top of page

Eloyes – le massif du Croc dénaturé

Non, nous ne sommes pas dans une forêt ukrainienne dévastée par les conflits, mais bien sur les hauteurs d’Eloyes dans le bois communal du Massif du Croc ;

La fonte des neiges a dévoilé des sous-bois saccagés par les travaux forestiers (Photo Alain Reynders - 10/03/2022)


D’importants travaux forestiers durant l’hiver

Depuis la fin de l'automne, tous les voisins du bois ont entendu et parfois vu d’importants camions de débardages travailler dans la forêt. Leur présence a été tellement omnipotente que peu de promeneurs ont osé s’y aventurer. Même les chevreuils ont migré vers le haut du massif.

Le débardage a été sans relâche durant l'hiver (Photo Alain Reynders le 30/11/2011)

Depuis, les bois sont devenus un chantier abandonné

On peut comprendre que le travail dans la forêt n’est guère aisé et que les coupes vont engendrer, immanquablement, des dégâts collatéraux sur les buissons, sous-bois ou autres arbres plus fragiles.

Par contre, le constat de désolation laissé depuis plusieurs semaines a de quoi émouvoir les loyas et les personnes de passage :

« On croirait qu’il y a eu des bombes, tant tout est dévasté. Il y a des branches partout, des troncs cassés. On ne reconnaît plus le bois. Les petits chemins sympas sont devenus presque des routes. Vous êtes certains que ce sont des professionnels qui sont venus travailler ici ? » S’est interrogé un marcheur de provenance de Saint-Amé.

Les sous-bois du Massif du Croc (Photo Alain Reynders - 10/03/2022)

Le chemin a laissé place à une "route" de 4 m de large (Photo Alain Reynders - 10/03/2022)

Il est vrai qu’avec la neige, les misères sont restées voilées, drapées sous ce manteau blanc. Depuis, celle-ci a fondu et elle a laissé à nos yeux ce qu’elle nous a voilé jusqu’alors : une forêt outragée.

Un cas qui ne serait pas isolé

Selon d’autres loyas, qui se sont exprimés en février, sur une page facebook leur dédiée, ce constat est aussi à déplorer dans la forêt proche du « Maquis du Haut du bois » où les chemins sont devenus presque impraticables tant des ornières importantes, créées par des engins lourds, ont écrasé les voies forestières.


Aux alentours du Maquis du Haut du bois - Parcelle 2 (Photos MC.A - 07/02/2022)


Les loyas en colère, se sont exprimés sur les réseaux sociaux

« je confirme, Il y a d autres endroits dévastés de la sorte, je suis allée courir dimanche et c’est une horreur ! » (V-R.S d'Eloyes)

« J'avais un coin à champignons et quand j’y suis retournée, j'en aurais pleuré de voir le carnage. » (JM d'Eloyes)

« Je me promène souvent en forêt et je la vois changer.l y a des endroits complètement dévastés par les travaux forestiers. Aucun respect de la nature. » (MB d'Eloyes)

« Quelle tristesse de voir notre forêt ainsi détériorée » (M-CA d'Eloyes)

"Lorsque j'ai découvert l'endroit en allant promener le chien, j'ai eu envie de pleurer. J'ai été choquée." (LB d'Eloyes)

L'espoir qu'un nettoyage va être opéré

Il est vrai que les questions restent posées et que le bois du Croc, entre autres, s’est trouvé défiguré. On peut espérer que cela ne sera que provisoire et que ce petit coin d’Eloyes retrouvera, très vite son charme habituel.

Alain Reynders

118 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page