top of page

Épinal – Les spinaliens vont faire briller les yeux durant la "Fête des Images", dès ce jeudi 15/09.

Du 15 au 17 septembre, la ville d’Épinal va briller de mille images projetées à différents points stratégiques de la cité. Ce programme, centré sur la richesse visuelle et pictographique de la ville, va ravir du plus petit au plus grand.

(Photo archive - Bernadett Féderer)

Trois soirées pour vivre la cité des Images

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, la ville va dévoiler son savoir-faire en matière de démonstration d’images sous toutes ses formes. La culture est, une fois encore, au centre des préoccupations des édiles et ils comptent bien en faire profiter leurs administrés.

Affiche 2022


« Démons et merveilles » Un thème qui devrait plaire aux amateurs d’imaginaire

Ce qu’il est bon de traduire, pour mieux comprendre :

On va beaucoup parler de deux termes anglais utilisés par tous les professionnels de l’image animée : Mapping (vidéo) et Wokrshop

Mapping : il s’agit d’une projection dite architecturale voire fresque lumineuse. Cette technologie mulitmédia a permis de projeter de la lumière ou des vidéos sur différents volumes (exemple : façade d’immeuble) et ainsi de recréer des images géantes sur ces structures en relief. Certains créent, même des projections à 360°.

Workshop (dans ce contexte) : est un atelier qui a pour objectif de conduite à une sensibilisation au Mapping. C’est une forme particulière de réunion qui valorise le travail collaboratif, la dimension créative et le processus d'idéation.

(Photo Archive Bernadett Féderer)

Les clous du spectacle

(illustration José Guadalupe Posada)


Il s’agira certainement de "Les enfants de Posada", ce mapping qui va regrouper des squelettes et calaveras de Posada. Ces créatures sont l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) un artiste mexicain connu pour ses représentations de squelettes et de têtes de mort. Ces derniers vont prendre vie sur les façades historiques de la Place des Vosges, sous l’impulsion et le génie de Marie-Jeanne Gauthé, Amadeo Cervone et Alexandre Bourgois. Le défilé du mapping sera accompagné, en présentiel, par l’orchestre d’harmonie d’Epinal (Interprétation de Camille Saint-Saëns sous la direction de Jean-Noël Auer). Du beau spectacle en perspective.

StanManoukian et ses créations (Photo Instagram de Stan Manoukian)


Le second, "Une odyssée monstre" se déroulera sur la place de l’âtre. Le dessinateur Stan Manoukian verra son personnage Grograou présenté dans le cadre d’un spectacle projeté et crée par Damien fontaine. Rappelons que Damien Fontaine, n’est pas n’importe qui dans le milieu. Ce Lorrain a acquis une reconnaissance qui dépasse les frontières. Lauréat à 5 reprises du Trophée des lumières de la ville de Lyon, ce dernier va mettre ton son savoir et son expérience au profit des Spinaliens


« J’ai envoyé un panel de dessins à Damien. Il s’en est imprégné pour préparer son spectacle. Ce sera une surprise pour les Spinaliens, mais c’en sera une pour moi également. J’ai hâte de découvrir le résultat de sa création qu’il a nommée, Une odyssée monstrueuse » a précisé Stan Manoukian, présent par vidéo conférence, lors de la conférence de presse.


Création Stan Manoukian (photo Instagram de l'artiste)

« En effet, il s’agit d’un conte-spectacle où le bestiaire fantastique de Stan jongle avec l’architecture des lieux. Un voyage burlesque, diablement amusant, qui jongle avec nos peurs d’enfants. On y retrouvera de drôles de bestioles venues de lointains ailleurs pour avaler les couleurs et semer une certaine pagaille aux petits monstres locataires des marais. Mais je n’en dis pas plus. Rendez-vous Place de l’âtre. » a surenchéri Damien Fontaine.

Des étudiants mis à contribution.

L’institut Georges Méliès a dépêché ses étudiants de dernière année pour travailler sur une série de « L’Enfer de Dante » de Paul et Gaëtan Brizzi. Ils en ont tiré un court-métrage d’une durée approximative de 10 minutes. Le résultat de leur travail sera projeté dans le cadre de cet événement sur les façades du Tribunal judiciaire place Edmond Henry.

Les Spinaliens ont déjà rencontré certains d’entre-eux, à la BMI en mai dans le cadre des Imaginales.

Concours de mapping :

Comme cela se fait depuis 2016, un concours international de Mapping et de Workshop est organisé en partenariat avec Image’Est. Les jeunes créateurs qui vont participer pourront côtoyer des artistes expérimentés. Le jury composé de professionnel de l’Image distinguera le ou les lauréat (s) de la sélection des jeunes talents qui intégreront, alors, le workshop 2023. La lauréate 2021 étant Margot Kaluszyner qui avait réalisé un mapping sur le thème du Voyage (lauréate de la catégorie « artistes confirmés » ).

Les "Chants de l’eau" sur le chemin des remparts.

En tandem pour cette immersion aquatique, Vincent Ganaye (pour les photos et vidéos) et Olivier Irthum (scénographie, lumières et mapping video) vont faire entrer l’eau, les cascades et rivières dans le lit du chemin historique des remparts. Un parcours fluide et lumineux qui va permettre de plonger et de naviguer entre reflets, ondoiements et bouillonnements de cette eau claire qui va inonder de sa fraicheur ces rendez-vous « nature ».

Différentes expos à visiter :

- « Des Nuées » à la Maison Romaine. Exposition de Marianne Villière(depuis le 8 septembre)

- « Grand Angle » au Pavillon du château. Expositions de Caroline Ballet, qui propose de la

peinture figurative et Gilles Courat, ce photographe professionnel venu en direct de

Brocéliande qui va proposer ses clichés qui inspirent les métamorphoses cosmiques.

- « Regards sur le merveilleux » au Centre culturel : exposition photo par le club Noir &

Couleurs sur le thème du merveilleux. Le même club organisera également le « Marathon

photo. »

- « Anthropocène » à la Plomberie . Exposition à la lune en parachute par l’artiste plasticien

Romain Froquet

En résumé : 10 spots à retenir

(Photo Simon le Guide)


- "Les enfants de Posada" de Marie-Jeanne Gauthé sur la Place des Vosges (Mapping)

- "Dante ressuscité" par les Artisans de l’Image et les frères Brizzi sur la Place Edmond Henry

(Mapping)

- "Une Odyssée monstre" de Damien Fontaine/Stan Manoukian sur la Place de l’Âtre

(Mapping)

- "Luth aux enfers" de Margot Kaluszyner – Basilique Saint-Maurice (Mapping)

- Concours international de Mapping par Image’Est au théâtre (Worskhop)

- Images de rues par Stéphanie Thernier et Mireille Géhin au Musée de l’Image – Petit

théâtre de papiers rue Aristide Briand (Projection)

- "Vitrophanie" par le Musée de l’Image aux archives municipales rue d’Ambrai (Installation)

- "Overhall" par la Souris Verte au Théâtre d’Optique (ESAL) à la Tour Chinoise rue d’Ambrai

(projection – installation)

- Projection de courts-métrages régionaux par Image »Est aux ruines du Château

(Projection)

(Photo Simon le Guide)

Le début des festivités de la « Fête des Images » démarrera le 15 septembre à partir de 20 h 30. Qu’on se le dise

Alain Reynders

106 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page