Épinal - Les Imaginales dans la dernière ligne droite avant le coup d'envoi.

Dans une semaine, jour pour jour débuteront les 20 e Imaginales, ce festival dédié à l’imaginaire, connu dans l‘hexagone et hors frontières.



Édition anniversaire pour les 20 ans du Festival

Lancé en 2002, grâce à l’initiative commune, à l’époque, de Bernard Visse (directeur du Festival jusqu’en 2014) et de quelques élus spinaliens éclairés (Michel Heinrich, Elisabeth del Genini..) cet évènement a tracé sa route, pris de l’ampleur pour arriver à présenter un plateau de plus de 430 auteurs répartis soit sur les stands libraires ou sur les stands éditeurs au sein de la bulle du livre.

Croire en la littérature de l'imaginaire : un défi

En 2002, il fallait être téméraire et pugnace pour se lancer dans cette aventure qui a été de proposer une mise en avant de la littérature de l’imaginaire souvent décriée à l’époque.

Téméraire ? Peut-être pas…Visionnaire, certainement !

En effet en ces deux décennies, les quelques passionnés se sont reproduits à l’envi et aujourd’hui ce sont près de 45.000 festivaliers qui sont attendus dans les rues spinaliennes et dont l’épicentre se retrouve, à nouveau, dans le Parc du Cours.

Une édition qui a retrouvé son emplacement rituel


La crise sanitaire qui s’est prolongée de 2020 à 2021 a contraint les organisateurs a innover pour ces éditions particulières. L’année 2020 a accueilli, au mois d’octobre, moins de 100 auteurs dans un chapiteau autour de la Basilique. La version de l’année dernière, toujours initiée en octobre, a présenté un format différent, reprenant des auteurs sur différents pôles à travers la ville.

« Même si les fidèles du Festival préfèrent et préfèreront toujours l’emplacement de l’Espace cours, la version de 2021 a permis d’abord de maintenir l’évènement en respectant les dictats sanitaires, mais a aussi conduit le festival sous les fenêtres des spinaliens et l’ont certainement bien promotionné. Donc, on ne peut que se réjouir qu’il ait eu lieu et aussi d’apprécier le retour au Parc du Cours » a précisé Patrick Nardin, le maire, lors de la conférence de presse.

Du livre et des animations

Comme on l’avait remarqué dans les éditions d’avant 2020, le festival s’est aussi enrichi d’animations extérieures à la bulle du livre avec la présence d’artisans, des rencontres de Bodypainting, une bulle de jeu organisée par l’association spinalienne Pl’asso jeux et le pôle histoire et imaginaire.



Cette année, les amateurs d’illustrations y trouveront également leur compte. Outre la présence, entre-autres, d’illustrateurs tels Chris Dunn, Armel Gaulme, Manuel Villanueva ou de dessinateurs comme régis Loisel ou Alex Alice, pour ne citer que ceux-là, le festival a pu compter pour cette édition anniversaire sur la participation de Paul et Gaëtan Brizzi, illustrateurs, réalisateurs renommés de dessins animés, dont les œuvres seront exposées à la BMI d’Épinal jusqu’au 2 juillet 2022.

Une édition dont le thème est l’afrofuturisme

« Je me doute que certains critiqueront ce choix et que d’autres en feront l’éloge. En choisissant l’afrofuturisme, les Imaginales ont démontré, ainsi leur capacité à repérer les dynamiques du moment et à oser la modernité a précisé Stéphanie Nicot, la directrice du Festival.

Parmi les auteurs afrofuturistes attendus au Festival, se distingueront l’autrice américaine Sofia Samatar, le journaliste nigérian Abubakar Adam Ibrahim et l’auteur antillais Michaël Roch « coup de cœur » des Imaginales 2022.

Un panel d’auteurs étrangers venus de 10 pays

Nombreux sont les auteurs français sur les 430 présents. Mais parmi eux, les Imaginales ont ouvert leurs portes, également, à Joe Abercrombie et Chris Dunn (Royaume-Uni) Steven Erikson et Ian Cameron Esslemont (Canada) , Ellen Kushner, Jenn Lyons, Delia Sherman, Rivers Solomon, et Brian McClellan (Etats-Unis), Shelley Parker-Chan (Australie) , Gilberto Villarroel (Chili) Rui Zink (Portugal) Daniel Mat, Laurence Suhner, Jean-François Thomas (Suisse),Laetitia Reynders (la plus française des autrices belges) Stefan Platteau, Sara Doke, Anne-Sophie Devriese, Katia Lanero Zamora (Belgique) , Jörg Asselborn (Allemagne).

Les Imaginales présentent aussi ses auteurs locaux :

Les Vosges sont un terroir pour les écrivains de tous les horizons littéraires et forcément de l’imaginaire. C’est ainsi que l’on va retrouver avec plaisir, Gilles Laporte, Alain Berard, Bernard Collin, Gab Stael, Laetitia Reynders, Marie Houlbrèque, Delphine Arnould, Daniel Visse, Nathalie Rouyer …

Côté pratique :

Pour savoir où se rendre pour voir quoi ?

L’Espace cours :

(Photo Stéphane Thomas)

L’immeuble au cœur du parc accueillera les dessinateurs, les scénaristes, le libraire BD du festival ainsi qu’un espace découverte pour la jeunesse (nouveauté 2022)

Les Magics-Mirrors :


Étroitement liés à l’identité des Imaginales, trois chapiteaux à l’ancienne, construits en Belgique au siècle dernier, sont destinés à recevoir les tables rondes, conférences et les remises de prix,

La bulle du Livre :


Sur la rive droite de la Moselle un chapiteau géant de 1500 m2 au plancher bois rassemble l’ensemble des autrices et auteurs invités en dédicaces par les libraires ou par les Maisons d’Éditions.

Dans la Bulle du livre se trouvent également la boutique « souvenir -découverte du terroir Vosgien » et trois buvettes pour se désaltérer.

Heures et dates :

Le Festival débutera le jeudi 19 mai 2022 à 10 heures et se terminera ce jour-là à 19 h

Vendredi, samedi & dimanche : de 09 heures à 19 heures

Alain Reynders

26 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr