top of page

Épinal – LaCoco et Daniel Visse, exposent leurs œuvres à la Maison du Bailli, jusqu'au 29 mars.

Une exposition à deux têtes présentant d'une part, une céramiste talentueuse et de l'autre, un photographe qui l’est tout autant. Deux univers qui, finalement se sont bien associés pour une présentation commune.

Daniel Visse et Corinne Humbert (LaCoco) vous invitent à la découverte (Photo Alain Reynders)

La galerie a sublimé les créations des deux artistes vosgiens.

Tous ces lieux abandonnés ont permis à Daniel Visse de capter leur âme et de pouvoir les figer sur des toiles en leur rendant leur majesté sous les projecteurs des galeries. Le visiteur a été séduit par les angles proposés qui ont accentué la profondeur dans les deux sens du terme. Daniel nous a permis une plongée dans le passé, le souvenir de ces lieux oubliés.

Les œuvres des deux artistes sont exposées à la Maison du Bailli, Place des Vosges à Épinal (Photos Alain Reynders)

Pour adoucir l’ensemble, les « nanas » de Corinne Humbert, ont dévoilé leurs formes généreuses, plantureuses. Ces statues de grès nées dans son atelier de Golbey se sont parées pour certaines d’une patine bronzée et pour d’autres, de reflets métalliques qui ont séduit.

Bref, deux artistes, deux univers et une convergence vers la beauté insolite.

Un vernissage qui a rassemblé les amateurs d’art

Ce vendredi, sur le coup de 18 h 30, nombreux ont été ceux qui ont franchi le seuil de cette belle bâtisse classé et érigée entre 1603 et 1605. L’intérêt des visiteurs a été rapidement rassasié par la vision des magnifiques photos « Urbex » de Daniel visse et par les « Nanas » de LaCoco.

Beaucoup de monde dès le début de soirée (Photo Alain Reynders)

Patrick Nardin le maire et Élisabeth Del Genini vice présidente du conseil régional Grand Est ont montré tout leur attachement à l'art et au travail des artistes (Photos Alain Reynders)

Rappelons que l’Urbex est une pratique consistant à visiter des lieux construits et abandonnés par l'homme, l’explorateur urbain étant communément désigné par le néologisme urbexeur. Cette « discipline » est évidemment très accaparée par les photographes qui ont trouvé une autre façon d’exploiter leur art ou leurs idées créatives. Daniel fait partie de ceux-là.



Patrick Nardin, le premier magistrat spinalien, a été happé par certains clichés et aussi par la délicatesse des « nanas » de la sculptrice-céramiste. Devant d’autres œuvres, c’est Élisabeth Del Genini, adjointe au maire et vice-présidente du Conseil régional Grand Est, qui a montré toute sa passion pour ces créations. Plus tard, dans la soirée, d’autres édiles sont venues admirer les réalisations des deux artistes

Deux artistes à rencontrer à la galerie du bailli jusqu’au 29 mars.


Sur le thème de "Renaissance & zone de silence" les deux complices se sont partagés l’espace de la Maison du Bailli, Place es Vosges à Épinal pour une exposition unique

Quand ? Du vendredi 24 mars au 29 mars de 10 h à 12 h 30 & de 13 h 30 à 18 h 30

Alain Reynders

157 vues0 commentaire

Kommentare


Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page