top of page

Épinal – La journée des "associations en fête" a été un beau succès en ce samedi 03 septembre 2022.

Le parc du cours a réuni 220 clubs/associations dans ses allées, pelouses et espaces publics. Tous ces mini-chapiteaux ont abrité les forces vives spinaliennes.

Le ruban est coupé par les édiles (Photo Alain Reynders)

Un « coupé de ruban » face à l’Espace cours.

Au "point info", à deux pas de l’Espace cours , bien connu des festivaliers des Imaginales, les édiles se sont rassemblés, accompagnés de responsables d’associations pour couper, symboliquement, ce ruban qui a lancé les festivités.


Le ruban est coupé par les personnalités (Photo Alain Reynders)


La délégation d’édiles n’a pas manqué de faire le tour du parc, afin d’aller à la rencontre des structures spinaliennes.

Dès 10 heures le monde est arrivé (Photo Alain Reynders)

Patrick Nardin, le maire et son équipe ont visité chaque stand (Photo Alain Reynders)

Un public qui a répondu présent à l’invitation

Le parc du cours a été envahi par les spinaliens (Photo Alain Reynders)


Dès dix heures, les spinaliens sont venus à la découverte des clubs sportifs, des associations sociales et autres structures qui ont jalonné le parcours.

Sur la place. du kiosque. le "Club 88 Charles de Gaulle", représenté par l’intermédiaire de son président Jean-Pierre Schmaltz, a accueilli les badauds. Face à lui, son voisin loya Jean-Pol Wieczoreck président du club de philatélie a tenté de transmettre sa passion à des jeunes intrigués par ses collections.


Jean-Pierre Schmaltz président du Club 88 Charles de Gaulle (Photo Alain Reynders)


C'est aussi proche de ceux-ci, au stand de la "Boîte à films" (association de cinéphiles spinaliens créée en 1974) que l'on a rencontré Denis Blum le directeur "Des rencontres du cinéma de Gérardmer", ravi de l'organisation de cette journée.

Un peu plus loin, lovée entre d’autres associations, c’est la "Compagnie Ultreia" représentée par Lorelyne Foti, qui a expliqué aux édiles ses projets en cours, dont son « Portraits de voix », une exposition sonore de voix du territoire, qui sera présentée à la BMI du 18 octobre au 13 novembre.

Michel Terrier et Lorelyne Foti en discussion avec Patrick Nardin, maire d’Épinal (Photo Alain Reynders)


« D’ailleurs, avec l’aide de Michel Terrier, nous allons débuter les enregistrements des voix d’habitants d’Épinal et sommes toujours à la recherche de personnes qui souhaiteraient prêter leur voix pour nourrir ce projet » a lancé Lorelyne. Avis aux amateurs.

Michel Terrier et Lorelyne Foti, vont bientôt présenter "Portraits de Vois" (Photo Alain Reynders)


En déambulant dans les allées, une rencontre tout aussi agréable avec celle de Daniel Visse, le charismatique président de « Grand Angle » qui va, dès le 09 septembre, présenter « Fenêtre sur cours », sa biennale internationale de la photographie à Épinal.

Du culturel, mais aussi du sport

La pelouse le long de la Moselle a été dédiée au sport (Photo Alain Reynders)

Les associations sportives, elles aussi ont eu quelque chose à montrer, à démontrer même. Que ce soit le club de boxe Galaxy, que celui d’escrime, de judo, de volley, de Hockey sur glace et autres disciplines, tous ont été présents pour faire connaître et apprécier leur discipline.

Sur la pelouse, qui a accueilli annuellement la "bulle du livre des Imaginales", c’est aujourd’hui le club de rugby qui a occupé l’espace. Un terrain éphémère a été disposé et les jeunes du club y ont joué après avoir effectué un échauffement spécifique et adapté.

Les jeunes rugbyman-woman du RAEG à l'échauffement

« À ce jour, nous avons 70 gamins et gamines parmi nous. Les filles et garçons jouent dans la même équipe jusqu’à l’âge de 15 ans. Ils sont tous motivés et il règne,au club, une excellente ambiance » a précisé Thomas Bourguignon, dirigeant du RAEG.


Légèrement en retrait, avec toute la bienveillance qu’on lui connaît, Valentin Michel, dit "Valou", a apporté son expérience et ses valeurs à ces jeunes joueurs. L’occasion de revenir, succinctement, avec lui sur son périple pédestre de 1.500 km à travers la France entre avril et août 2022.

"Valou" a été présent, également, sur la partie réservée à son club (Photo Alain Reynders)

« Maintenant, je suis bien reposé et je me sens bien. J’ai perdu 14 kilos, mais que l’on ne se tracasse pas, je suis, déjà, en train de les reprendre (rires) . J’ai entamé les entraînements de rugby avec toute la prudence requise (rappelons que Valou s’est remis d’un AVC grave et qu’il entend démontrer qu’il y a une vie après un AVC) . Je vois bien que certains sont inquiets autour de moi, mais j’ai passé tous les tests qui ont confirmé que je pouvais reprendre mon sport en respectant certains paliers et règles. Donc je gère » a-t-il précisé en souriant.


Valentin Michel (Valou) et Patrick Nardin, le maire, lors de l'hommage au sportif (Photo Dominique Andrès)


Le même "Valou" a été mis à l’honneur par la ville en fin de journée, afin de souligner son courage et son abnégation. Il a été acclamé par la foule, tant pour ses qualités mentales que pour son exploit de la traversée d’une partie de la France à pied, que pour la reprise de son "sport passion".


Une fois encore, "les associations en fête" a été une réussite.

Lorsque les spinaliens ont décidé de réaliser quelque chose, on sait que cela sera bien fait. Rappelons-nous-en !

Alain Reynders.

157 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr

bottom of page