Épinal - Des commémorations solennelles et émouvantes.

La journée du 8 mai a eu une connotation toute particulière à travers l’Europe. La situation de tensions existant à travers le monde a été évoquée dans les discours des autorités, tout comme à Épinal.


Cérémonie Place Foch (Photo Major Didier)

Les hommages ont débuté au « Quequement »

Pour le spinaliens la journée d’hommage a débuté au Quequement, ce lieu empreint d'histoire rappelant les tragédies de la Seconde Guerre Mondiale et où les édiles se sont rassemblés pour arriver, ensemble, sur le parvis principal faisant face aux 5.253 croix.

Différentes gerbes ont été déposées sous les yeux des porte-drapeaux venus en nombre.

Cette cérémonie terminée, l’ensemble est reparti en direction de Saint-Laurent puis à la place Foch.

Les autorités se dirigent vers le lieu de cérémonie au Quequement (Photo Alain Reynders)

Les porte-drapeaux (Photo Alain Reynders)

(Photo Alain Reynders)

de g à dr Stéphane Viry, député, Patrick Nardin, maire d’Épinal, Yves Séguy Préfet (photo Alain Reynders)

Une cérémonie sous le soleil, en bord de Moselle

La cérémonie Place Foch, a été complète, empreinte de solennité sous un soleil généreux et une chaleur accablante pour une fin d’hiver. Température parfois difficilement supportable pour l’un ou l’autre porte-drapeaux qui a dû récupérer et se ventiler à l’ombre.

(Photo 1er régiment de tirailleurs)


Le préfet Yves Séguy a lu le texte commun établi par Geneviève Darieussecq, ministre délégué auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens Combattants.

Des gerbes ont été déposées par les différentes autorités et par les cadets présents sur place.

Les troupes ont été passées en revue par le Caïd du régiment le colonel Thomas Lanusse-Cazalé. Ce dernier a, ensuite, décerné douze médailles militaires ou citations à certains tirailleurs et personnel du Service de Santé des Armées (SSA).


Le Caïd a remis les médailles aux tirailleurs (Photo 1er régiment de tirailleurs)


Les cadets (photo Major Didier)

Roger Le Neures, un homme d'exception

Roger Le Neurès (Photo Mairie d’Épinal)


Roger Le Neures et Patrick Nardin (photo Patrick Nardin)


En marge et en parallèle de ce rappel de mémoire, une autre personne a soulevé l’admiration. Roger Le Neures, ce spinalien de 99 ans, a été honoré par Patrick Nardin maire d’Épinal. Il a reçu la Médaille d'honneur de la Vile d’Épinal.L’occasion de rappeler le parcours singulier de cet homme qui, à l’âge de 19 ans, s’est engagé auprès du Général de Gaulle. Il a participé au débarquement en Normandie ainsi qu’aux âpres combats destinés à libérer la France, alors, sous le joug des allemands.

Roger Le Neurès et ses compagnons en août 1944


Roger Le Neures a aussi été conseiller municipal de la ville lors du maïorat de Philippe Séguin. Il a également été actif dans le milieu associatif, mettant son expérience et son humanisme au service des plus démunis.

Alain Reynders



9 vues0 commentaire
Carte de visite 1.jpg

Site d' infos vosgiennes. L'actualité qui vous ressemble avec Actuvosges.fr